Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP

A l’origine,  événement régional né entre Rhône et Saône, initié par une quinzaine de dirigeants aiguillonnés par la société lyonnaise Visiativ, l’Entreprise du Futur a atteint lors de sa quatrième édition qui s’est déroulée jeudi 17 janvier à la Cité Internationale, un palier supplémentaire.

Près de 50 % des dirigeants ou cadres issus du top management de PME ou d’ETI présents ce jour là provenaient de l’ensemble de l’Hexagone, pour 50 % issus de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le noyau de départ s’est mué désormais en une communauté de 17 000 décideurs qui œuvrent collectivement pour assurer au mieux la transformation numérique de leur entreprise.

La mutation est tellement profonde, tellement complexe, elle est certes technique, tout en remettant l’homme au centre que le ciment humain s’avère indispensables pour mener à bien cette transition.

A tous ceux qui craignent que l’Intelligence Artificielle fasse oublier l’homme au profit du robot, cette manifestation illustre l’inverse. C’est l’homme qui reste au cœur de la transition numérique. Et c’est franchement encourageant…

Lors de ce 4ème congrès, les participants ont pu concrétement toucher du doigt ce monde en mutation à travers le Village expérientiel illustrant l’usine du futur, la ville du futur, voire encore les mobilités du futur, marquées notamment par la présence in situ de la navette autonome lyonnaise Navya.

Pour rentrer totalement dan le vif du sujet, trente-cinq MasterClass ont permis ce travail collectif d’appropriation des très nombreuses problématiques que suscite la transition numérique et ce, avec une appétence prometteuse des participants.

Désormais, l’Entreprise du Futur ne sera pas qu’un rendez-vous annuel, mais une étape collective d’un processus qui va pouvoir s’engager tout au long de l’année.

Ce congrès constitua aussi l’occasion d’annoncer la mise en place de la plateforme phygitale de l’Entreprise du Futur, reliant désormais  ses 17 000 membres, ce qui va permettre de prolonger toute l’année une journée qui incontestablement aura permis aux entreprises présentes de bénéficier d’un bond prometteur dans leur transformation numérique, en élargissant leur regard.

Vu la vitesse à laquelle cette manifestation évolue, il est plus que probable que de national, ce congrès prenne à l’avenir de manière grandissant, une coloration internationale…

Dominique Largeron