Toute l’actualité Lyon Entreprises

Déjà très présente au Brésil, la société dirigée par Olivier Ginon vient de racheter le leader de l’organisation de salons au Chili : Fisa qui organise chaque année, près de trois cents salons. Cette société est la deuxième acquisition de GL events au Chili. Des synergies vont pouvoir être mises en œuvre.

GL events vient de signer avec Société Nationale de l’Agriculture (SNA) chilienne un accord pour acquérir 60 % du capital de Fisa auprès de son fondateur et actionnaire, la SNA, qui conserve 40 % du capital.

La SNA est la plus ancienne fédération syndicale agricole du pays. Créée il y a 180 ans elle joue un rôle institutionnel majeur au Chili.

Elle souhaitait mettre en place un partenariat capitalistique de long terme avec un opérateur international de salons, lui apportant méthodologie et réseau pour conforter les opérations existantes et développer de nouvelles manifestations au Chili et en Amérique latine.

 Créée il y a 56 ans à Santiago du Chili, Fisa qui emploie une soixantaine de salariés, est le leader de l’organisation de salons, congrès et expositions, principalement BtoB, au Chili.

 Elle organise notamment des manifestations dans les secteurs des mines (Expomin – un des plus gros salons au monde pour le secteur minier), du bâtiment (Edifica), de la construction navale (Exponaval), de la santé (Expohospital), de la sécurité, du vin, etc…

 En 2018, Fisa devrait réaliser un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros environ, avec une rentabilité opérationnelle normative supérieure à 12 %.

 Olivier Ginon, le président de GL events met en avant les synergies qu’il entend mettre en œuvre, Fisa étant sa deuxième acquisition dans ce pays : « un an après notre entrée au Chili dans le métier des services, avec prise de participation majoritaire dans la société Tarpulin, leader national pour les structures temporaires et les solutions d’urgence, cette acquisition et notre volonté de développer de nouveaux secteurs et formats de salons chez Fisa, amplifient le déploiement de notre business model dans une économie ouverte et stable. Des synergies seront développées entre les deux acteurs. »