Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP

Changer son canapé : l’approche rationnelle

De la réflexion naît la lumière. De la réflexion à plusieurs naît aussi la pagaille et les avis contradictoires.  « Mais comment ont fait les Tartenpions quand ils ont changé le leur… ». La réflexion pour mener à bien son projet de nouveau canapé peut suivre différente pistes :

  • le nombre de personne au foyer ;
  • la surface au sol disponible (ou la forme de la pièce) ;
  • son utilisation : partage sociale ou vautrage devant le home cinéma ?
  • sa composition : 3 places + fauteuil ou 2 X 2 places ?
  • le style de l’habitation : contemporain et cuir italien, vintage et cuir
  • anglais ou tissus et couleurs méditerranéennes ?
  • le fonctionnel : fixe ou convertible ?
  • les matériaux (structure, revêtements) ;

quand on s’inscrit dans une démarche dite « rationnelle ».

Si vous êtes moins stratégique et plus dans la spontanéité, vous serez alors sensibles aux ambiances artificiellement recrées des grands magasins, au charme du vendeur, et donc, sujet au « coup de cœur ». Dans ce cas, votre nouvelle acquisition pourra tout aussi bien prendre ses aises dans votre salon. Le risque étant, une fois l’enthousiasme et la frénésie de l’achat redescendu, que votre nouveau canapé rond manque d’angles dans votre pièce rectangulaire.

Le marathon des grands magasins : essayer n’est pas adopter

Changer de canapé oui, mais pour quoi d’autre ? Imaginer ce que l’on pourrait mettre à la place n’est pas chose évidente. On peut être à court d’idée ou tout simplement vouloir voir ce qui se fait.

Une façon de faire consiste à sauter dans sa voiture pour écumer les grandes enseignes. On a tous près de chez soi, son interminable nationale bordée de grands magasins. Au terme de sa campagne, le samedi sérieusement entamé, on aura vu et essayer des canapés d’angles, droits, convertibles, au couchage occasionnel ou couchage au quotidien, pas convertibles, avec méridienne, coffre de rangement, têtière, fixe ou amovible, en cuir, tissus, scotchgardé, déhoussable, en 2, 3 ou 4 places …  

Le risque étant que, las de votre périple, vous succombiez aux arguments du dernier vendeur et que vous passiez commande avec en tête l’inévitable « comme ça, c’est fait ». Mais là encore, c’est quelque temps après la livraison que vous vous rendrez compte que le velours noir n’est pas compatible avec Lulu, le dalmatien qui se love sur le canapé dès que vous avez le dos tourné.

Si vous avez résisté, alors vous aurez restreints votre champ d’investigation. Vous aurez définitivement éliminé le canapé rond en velours noir. En plus, vous vous serez lové sur tellement d’assises que le pourcentage de densité de mousse aura enfin un sens, autant que la présence de coussins de lombaires quand le dossier est trop bas. Bref, vous aurez essayé. 

Plans à l’échelle et découpages ? Modélisez votre salon !

Une approche maline consiste à formaliser son futur salon à coups de papiers et de ciseaux. Vous pouvez bien entendu le faire sur l’ordinateur, une grand nombre de modélisateurs 3D étant disponibles en ligne. Mais la version papier crayon est plus conviviale.

Dessinez un plan à l’échelle de la pièce qui va recevoir le nouveau canapé en intégrant les portes et fenêtres. Disposez les meubles qui vont rester sous formes d’éléments découpés (table de salon, table basse, porte revues, lampe sur pied, meuble TV, etc). Découpez le canapé ou les éléments du canapé de vos rêves. Disposez tous ces éléments.

De cette façon, vous allez vite vous rendre compte que pour 5 personnes, un canapé deux places avec une méridienne faisant face à deux fauteuils relax est un ensemble de salon à vocation « sociale » mais pas forcement pratique s’il s’agit de regarder en famille, le dernier James Cameron sur le grand écran. De la même façon, si votre lampe préférée qui vous permet de bouquiner dans votre coin de canapé est contrainte de changer de place, il sera grand temps de voir que la prise électrique elle, ne bouge pas. Une rallonge qui traverse le salon n’est pas du plus bel effet … Modéliser son salon est la meilleure façon d’être productif et de faire les bons choix.    

Votre canapé fait de la résistance ? Goûtez à la différence.

C’est encore votre bon vieux canapé qui, bravement, vous accueille vous et votre portable pour rechercher celui qui va lui succéder. Parce que l’autre façon de faire pour trouver le canapé qui va faire la différence, c’est celle-là.

Maintenant que vous avez aussi éliminé la méridienne et orienté la recherche vers un canapé 3 places plus deux fauteuils relax (pour reprendre l’exemple de notre famille de 5) confortablement installé, vous lancez vos requêtes sur internet.

Et là, c’est la foire d’empoigne : sites marchands, catalogues en ligne, comparateurs, place de marchés, avis de clients tous satisfaits, commentaires, forums de mécontents, promotions pas chères et illimités, soldes toute l’année, ventes croisées, livraisons gratuites en 24 heures chrono … tout y passe.

Parmi les acteurs de la toile, vous noterez que certains, en plus d’offrir comme tous un large choix de canapés et de fauteuils relax à des prix très compétitifs, prennent le temps de se mettre à la place de l’internaute pour l’aider, le guider, le conseiller.

MaMaisonMonJardin.com est le site internet qui vous propose toute l’information dont vous avez besoin non pas sur un produit précis, mais sur le type d’achat que vous vous apprêtez à faire.

Bien vous guider pour faire le bon choix grâce au GUIDE D’ACHAT CANAPÉ & FAUTEUIL en 5 étapes :

  1. La réflexion générale ;
  2. La question de la qualité ;
  3. Le choix du revêtement (tissus cotons, lins, velours, microfibres, cuir) ;
  4. La forme et le type de canapé (droit, angle, convertible, lit, etc) ;
  5. L’entretien (gestes et fréquences)

Pour vous permettre de vous situer sur l’offre pléthorique de canapés en fonction de votre budget.

Alors, si vous êtes à ce stade de l’article et que vous avez bien suivit toutes les précédentes recommandations, n’hésitez plus : changez votre canapé maintenant !