Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

La situation financière des chefs d'entreprise n'est pas toujours celle que l'on croit...

Dominique Largeron

Certes on parle beaucoup des revenus des stars du CAC 40, du salaire stratosphérique de Carlos Gohsn (7,2 millions d'euros*) ou de celui d'Olivier Brandicourt Pdg de Sanofi (16,7 millions d'euros*) ; mais derrière cet arbre, se cache la forêt des petits salaires des petits patrons, comme en témoigne une étude de l'Insee. Statistiquement et en moyenne, les revenus des chefs d'entreprise ne sont pas élevés, avec des minimaux très bas, mais de surcroît, ils sont en baisse...

Les polémiques sur les salaires des patrons du CAC 40 sont récurrentes. Et de s'indigner de leur salaire qui serait excessif. Tout dépend de la valeur ajouté réelle qu'ils apportent à l'entreprise et à cet aune certaines rémunérations ne sont pas usurpées.

Il est en revanche indécent que des patrons qui ont fait plonger le chiffre d'affaires de leur entreprise ou qui n'ont pu résister à une tempête économique s'octroient néanmoins de copieuses hausses de rémunération tout à fait injustifiées. Le vrai scandale se situe en fait là.

Mais ces polémiques cachent une réalité dont on parle rarement : celle des rémunérations moyennes des chefs d'entreprise. Et là, on redescend sur terre !

Les pendules à l'heure

En juin dernier, l'Insee a édité une étude fort intéressante sur le sujet qui a rencontré peu d'échos.

Dommage, car elle est très instructive et remet quelques pendules à l'heure.

Sachez ainsi qu'en France, un chef d’entreprise sur cinq gagne moins de 1 000 euros par mois.

Il existe en effet une grande disparité entre les chefs d'entreprise.

Au bas de l'échelle, ceux qui tirent les statistiques vers le bas sont les auto-entrepreneurs, qui représentent un quart des chefs d’entreprise : ils gagnent en moyenne... 440 euros par mois grâce à leur activité.

On comprend dès lors pourquoi ils ont souvent une double activité (un sur trois, en fait) et cumulent leur auto-entrepreneuriat avec un emploi salarié, leur permettant dans ce cas, selon l'Insee de percevoir 2 090 euros.

3 460 euros en moyenne

Hors ces derniers auto-entrepreneurs, les chefs d'entreprise, en moyenne ne roulent pas sur l'or : ils ont perçu en moyenne 3 460 euros par mois.

Là encore, on note une grande disparité : de 980 euros dans le commerce à 1 870 dans les transports, en passant par 4 240 euros dans les services aux entreprises, à 2 570 euros dans l'industrie.

Mais cette enquête montre que ces rémunérations qui ne sont pourtant pas mirobolantes tendent malgré tout à baisser.

Entre 2012 et 2013, les revenus d’activité en euros constants des chefs d’entreprise ont fortement reculé avec, par exemple, une baisse de près de 5 % pour les auto-entrepreneurs.

Les entrepreneurs individuels « classiques » ont vu leurs revenus diminuer de 1,6 %. Quant aux gérants majoritaires de société, les gains produits par leur activité ont chuté de... 8 %. Il est vrai que pour ces derniers, la baisse s'explique pour plus de la moitié par un repli des dividendes.

Cette baisse de revenus concerne tous les secteurs d’activité – à l’exception du milieu médical qui se maintient difficilement – mais elle affecte particulièrement le domaine des services aux entreprises : services juridiques, conseil en gestion, information et communication, design…

 L'Insee s'est intéressé à une autre disparité dans cette enquête, celle de la disparité homme/femme.

 Si elle est évidente dans le salariat, elle est aussi incontestable chez les chefs d'entreprise.

 Les femmes touchent un quart de moins que les hommes

 Première disparité : elles ne sont que 35 % à afficher ce statut. Mais pire encore : elles gagnent en moyenne un quart de moins que leur homologue masculin : soit 2 650 euros.

 Une des explications apportées par les enquêteurs de l'Insee : « Elles sont souvent plus jeunes et souvent dirigent des entreprises de petite taille. »

 Une bonne nouvelle toutefois : « L'écart entre les hommes et les femmes tend à se réduire au fil des ans... » Ouf !

 Bref, lorsqu'on parle des salaires des dirigeants pour s'indigner ou s'en féliciter, ils convient bien de savoir de quoi l'on parle. Et se souvenir que l'échelle entre la rémunération moyenne des chefs d'entreprise français et celle de Carlos Ghosn, l'échelle va de 1 à 2 000...

 -Laure Omalek et Sergine Tellier. « Revenus d’activité des non-salariés en 2013. Baisse prononcée dans la plupart des secteurs d’activité ». Juin 2016. INSEE Première, n°1604.

(*) Fixes et variables dus au titre de 2015. Hors avantages en nature. Variables : y compris pluriannuel. Options et actions : valeurs à l'attribution en 2015. Hors contributions aux régimes de retraite (source La Tribune, à partir des rapports des sociétés).

Publiée le 03 oct. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT