Produits & Services
Jeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideAssurance de prêt pour investissement locatif : quand, pourquoi, comment ?Fournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivité

La ville connectée (ou smart city) proposée par les élus ne fait pas du tout rêver ses habitants

Dominique Largeron

Les élus lyonnais et métropolitains ne jurent que par la ville connectée ou « smart city ». Or, c'est la toute dernière option retenue sur six dans une récente enquête sur les souhaits des urbains. Selon celle-ci, les habitants des métropoles ne rêvent que de vivre dans de petites agglomérations à la lisière des grandes villes et aspirent avant tout à retrouver la nature dans la ville...

La ville connectée (ou smart city) proposée par les élus ne fait pas du tout rêver ses habitants

Les élus de Lyon et de la Métropole lyonnaise n'ont que ce mot à la bouche : « Smart city ». Et de s'envoyer des fleurs en ajoutant que « Lyon est devenue « une véritable smart city de dimension européenne ». Et s'ils faisaient fausse route ? C'est ce que l'on peut penser à l'aune d'un sondage qui montre que les Français et a fortiori les Lyonnais n'accrochent pas, mais alors pas du tout, à ce concept.

Rappelons d'abord ce qu'est une smart city, autrement dit une « ville intelligente » : c'est une ville dense et connectée, voire ultra connectée.

Cette enquête portant sur 4 000 personnes dans toute la France (*), montre qu'il y a encore beaucoup de chemin à accomplir pour réhabiliter la notion tout simplement ... urbaine. « La nuisance, le bruit, la pollution, la promiscuité, la fatigue, la cherté de la vie l'emportent sur le versant positif, à savoir l'effervescence et la culture », résume ainsi Philippe Moati professeur d'économie et coprésident de l'Obsoco (*) à l'origine de cette enquête, cité par « Le Monde ».

Pire encore : 59 % des personnes interrogées dans les villes centres des seize métropoles françaises, sont prêt à changer d'air et aspirent à « déménager et aller vivre ailleurs... »

Les urbains se projettent dans une cité de taille moyenne

Ils se projettent dans une cité de taille moyenne, voire même un village, situé à la périphérie d'une grande agglomération. Les petits bourgs qui se sentent à l'écart des grandes métropoles ont donc toutes leurs chances à condition de ne pas en être trop éloignés.

L'ultra-connection de la ville serait l'alpha et l'oméga ? Confrontés à six modèles d'évolution de la commune, les Français plébiscitent d'abord la « ville nature » et repoussent à la sixième et dernière place « la ville connectée ». Pas geeks pour un sou, les Français...

Ils redoutent en fait la ville connectée qu’ils assimilent sans doute au Big Brother de George Orwell, avec la mainmise de l’entreprise et la gouvernance à distance !

Les politiques auraient donc tout faux.

Philippe Moati, toujours cité par Le Monde  y voit « un malaise plus général sur le progrès, la modernité, la malbouffe et l'hyperconnection... »

Pour lui, « il y a un rejet très net des excès de la ville... »

Plus concrètement, 51 % des habitants des grandes aires urbaines comme la métropole lyonnaise sont d'abord intéressés « par les équipements mutualisés entre voisins ».

Près de 65 % seraient « utilisateurs de bornes de services de voisinage » . Et 64 % souhaitent que leur commune propose « un budget participatif. »

Pour les moyens de transports, les navettes fluviales pour leur lenteur et leur calme et les navettes autonomes sont plébiscitées. A part le petit vaporetto qui relie la Presqu'île à la Confluence et connaît il est vrai un grand succès, on en est encore très loin à Lyon.

Dans cette enquête, les urbains assurent qu'ils aiment aussi la marche et le vélo. 60 % des actifs pratiquent le travail à distance de leur entreprise, dont 36 % en dehors de chez eux.

Un déficit d'écoute

Il y a donc loin entre la vision que veulent mettre en œuvre les élus et les urbanistes et les souhaits des habitants. Il y aurait même un mur d'incompréhension et à tout le moins un déficit d'écoute des habitants de la part des décideurs.

Voilà qui en tout cas relativise  les grandes visions prospectives façon smart city : les Français disent à travers ce sondage : messieurs, redescendez sur terre !

Assurément, il va falloir que nos élus fassent preuve de beaucoup de pédagogie pour convaincre les citoyens que cette ville connectée qu'ils veulent promouvoir à tout crin peut leur apporter davantage de qualité de vie, en l'occurrence, moins de pollution, des énergies renouvelables, une consommation énergétique en baisse, tout simplement une vie meilleure. C'est pas gagné...

(*) Enquête réalisée par l'Observatoire société et consommation (l'Obsoco) et le cabinet d'études Chronos. Elle repose sur un questionnaire adressé à 4 000 personnes dans toute la France.

Publiée le 27 nov. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT