Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

La ville connectée (ou smart city) proposée par les élus ne fait pas du tout rêver ses habitants

Dominique Largeron

Les élus lyonnais et métropolitains ne jurent que par la ville connectée ou « smart city ». Or, c'est la toute dernière option retenue sur six dans une récente enquête sur les souhaits des urbains. Selon celle-ci, les habitants des métropoles ne rêvent que de vivre dans de petites agglomérations à la lisière des grandes villes et aspirent avant tout à retrouver la nature dans la ville...

La ville connectée (ou smart city) proposée par les élus ne fait pas du tout rêver ses habitants

Les élus de Lyon et de la Métropole lyonnaise n'ont que ce mot à la bouche : « Smart city ». Et de s'envoyer des fleurs en ajoutant que « Lyon est devenue « une véritable smart city de dimension européenne ». Et s'ils faisaient fausse route ? C'est ce que l'on peut penser à l'aune d'un sondage qui montre que les Français et a fortiori les Lyonnais n'accrochent pas, mais alors pas du tout, à ce concept.

Rappelons d'abord ce qu'est une smart city, autrement dit une « ville intelligente » : c'est une ville dense et connectée, voire ultra connectée.

Cette enquête portant sur 4 000 personnes dans toute la France (*), montre qu'il y a encore beaucoup de chemin à accomplir pour réhabiliter la notion tout simplement ... urbaine. « La nuisance, le bruit, la pollution, la promiscuité, la fatigue, la cherté de la vie l'emportent sur le versant positif, à savoir l'effervescence et la culture », résume ainsi Philippe Moati professeur d'économie et coprésident de l'Obsoco (*) à l'origine de cette enquête, cité par « Le Monde ».

Pire encore : 59 % des personnes interrogées dans les villes centres des seize métropoles françaises, sont prêt à changer d'air et aspirent à « déménager et aller vivre ailleurs... »

Les urbains se projettent dans une cité de taille moyenne

Ils se projettent dans une cité de taille moyenne, voire même un village, situé à la périphérie d'une grande agglomération. Les petits bourgs qui se sentent à l'écart des grandes métropoles ont donc toutes leurs chances à condition de ne pas en être trop éloignés.

L'ultra-connection de la ville serait l'alpha et l'oméga ? Confrontés à six modèles d'évolution de la commune, les Français plébiscitent d'abord la « ville nature » et repoussent à la sixième et dernière place « la ville connectée ». Pas geeks pour un sou, les Français...

Ils redoutent en fait la ville connectée qu’ils assimilent sans doute au Big Brother de George Orwell, avec la mainmise de l’entreprise et la gouvernance à distance !

Les politiques auraient donc tout faux.

Philippe Moati, toujours cité par Le Monde  y voit « un malaise plus général sur le progrès, la modernité, la malbouffe et l'hyperconnection... »

Pour lui, « il y a un rejet très net des excès de la ville... »

Plus concrètement, 51 % des habitants des grandes aires urbaines comme la métropole lyonnaise sont d'abord intéressés « par les équipements mutualisés entre voisins ».

Près de 65 % seraient « utilisateurs de bornes de services de voisinage » . Et 64 % souhaitent que leur commune propose « un budget participatif. »

Pour les moyens de transports, les navettes fluviales pour leur lenteur et leur calme et les navettes autonomes sont plébiscitées. A part le petit vaporetto qui relie la Presqu'île à la Confluence et connaît il est vrai un grand succès, on en est encore très loin à Lyon.

Dans cette enquête, les urbains assurent qu'ils aiment aussi la marche et le vélo. 60 % des actifs pratiquent le travail à distance de leur entreprise, dont 36 % en dehors de chez eux.

Un déficit d'écoute

Il y a donc loin entre la vision que veulent mettre en œuvre les élus et les urbanistes et les souhaits des habitants. Il y aurait même un mur d'incompréhension et à tout le moins un déficit d'écoute des habitants de la part des décideurs.

Voilà qui en tout cas relativise  les grandes visions prospectives façon smart city : les Français disent à travers ce sondage : messieurs, redescendez sur terre !

Assurément, il va falloir que nos élus fassent preuve de beaucoup de pédagogie pour convaincre les citoyens que cette ville connectée qu'ils veulent promouvoir à tout crin peut leur apporter davantage de qualité de vie, en l'occurrence, moins de pollution, des énergies renouvelables, une consommation énergétique en baisse, tout simplement une vie meilleure. C'est pas gagné...

(*) Enquête réalisée par l'Observatoire société et consommation (l'Obsoco) et le cabinet d'études Chronos. Elle repose sur un questionnaire adressé à 4 000 personnes dans toute la France.

Publiée le 27 nov. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT