Dernières infos

Après un recul en 2014, le trafic passagers de l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry a redécollé en 2015

L'aéroport avait perdu près de 100 000 passagers en 2014. En 2015, il en a gagné 236 261. A quelques semaines du lancement de sa privatisation, le trafic se réanime, même si la croissance de l'année (2,8 %) est inférieure à la croissance moyenne du trafic aérien. En revanche, le fret...

Après un recul en 2014, le trafic passagers de l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry a redécollé en 2015Le futur Terminal actuellement en construction qui doit permettre à St Ex de dépasser les 10 millions de passagers et même au-delà

Même si le potentiel de trafic ne s'exprime pas encore à plein, Lyon-Saint Exupéry semble bien sortir de sa torpeur.

 Rappelez-vous, en 2014, l'aéroport rhônalpin refusait de franchir la barre des 8,5 millions de passagers, en en perdant près de 100 000.

 En 2015, cette barre symbolique a été largement franchie. Au 31 décembre dernier, l'aéroport avait accueilli 8 703 354 passagers, soit une hausse de 2,8 %.

 L'international représente 65 % du trafic de l'aéroport

Cette progression notable a été principalement portée par le développement du trafic à l’international (+ 4,2 %) qui représente désormais 65 % du trafic passagers total. Un niveau historique.

 La dynamique de croissance des différentes compagnies opérant sur la plateforme (+ 4 %) parvient à contenir le nouveau recul du trafic du groupe Air France et HOP! (-1,2 %) dont la part de marché a encore régressé, passant à 29,3 %.

 Avec 2 991 101 passagers, le trafic national réussit à se maintenir en affichant une légère hausse de 0,3 % par rapport à 2014.

 Les navettes d'Air France sur Paris (+ 2 %) ont compensé le fléchissement de certaines lignes régionales françaises comme Brest (- 11,6 %) et Nice (- 13,3 %).

 D’autres grandes transversales enregistrent toutefois de belles croissances, telles que Bordeaux (+ 3,5 % avec 474 130 passagers), Nantes (+ 6,6 % avec 387 111 passagers) ou encore Toulouse (+ 4,3 %, avec 360 186 passagers).

 Mais il faut bien le reconnaître, c'est surtout l'international qui tire le trafic. Les routes vers l’Europe du sud ont poursuivi leur envolée en 2015, grâce notamment au Portugal (+ 15,1 % avec 348 057 passagers), l’Espagne (+ 12,5 % avec 758 942 passagers), la Grèce (+ 13,3 % avec 205 662 passagers) et l’Italie (+ 11,7 % avec 488 329 passagers).

 Rien d'étonnant, les nouvelles liaisons ont été nombreuses à s'ouvrir, le plus souvent à l'initiative des compagnies low cost comme Vueling, easyJet, Transavia.com et Aegean.

 Emirates : encore 13,5 %

 La liaison d’Emirates vers Dubaï a poursuivi quant à elle sa forte progression avec + 13,5 % par rapport à 2014.

 Et pourtant, elle est totalement bridée puisque la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile) lui a refusé les deux fréquences supplémentaires qu'elle réclame en vain, ce qui permettrait de mettre en œuvre un vol quotidien (elle ne peut opérer pour l'heure que cinq vols A/R par semaine).

 C'est d'ailleurs l'aéroport de Genève qui tire les marrons du feu de cette situation qui vise à protéger Air France : Emirates, à Genève effectue non seulement un vol quotidien, mais celui-ci comporte deux fréquences quotidiennes, le matin et l'après-midi... Et ce, à 150 km de Saint-Ex.

 Le top cinq des destinations : Londres sur la première marche du podium

 Le Top 5 des destinations, tant nationales qu'internationales place en tête Londres, avec 536 096 passagers ; suivie de Paris CDG à quelques encablures avec 490 337 passagers ; Bordeaux arrive en troisième position avec 474 130 passagers ; puis Barcelone avec 301 781 passagers ; Francfort ferme la marche avec 293 359 passagers.

 Le fret en hausse de 4 %

 En meilleure forme encore, le fret avionné a affiché 48 812 tonnes, soit une hausse de 4 %.

 Cette croissance est notamment portée par le fret express qui enregistre + 3,5 %, pour une part de marché de l’ordre de 75 % du fret avionné (hors Poste).

 Le grand gagnant a été le transporteur DHL qui a bénéficié d'une progression de 13 % sur l’année et maintient son deuxième vol en 757.

 Il devient ainsi le premier intégrateur sur la plateforme Lyon-Saint Exupéry.

 Par ailleurs, Emirates reste très présent sur ce marché, grâce notamment au transport de chevaux, sa grande spécialité avec 273 chevaux transportés, opéré par la liaison hebdomadaire tout cargo de la Compagnie du Golfe ; mais aussi à travers quatre vols charters spécifiques en 2015, permettant le transport de 150 chevaux supplémentaires...

 Si le trafic passagers a adopté la petite foulée, le fret, lui, galope...

Publiée le 20 janv. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

Parking aeroport lyon [ 21/01/16 - Candice BADER ]
Easypark lyon est un parking de qualité et économique à 5 minutes des terminaux. ..
Profitez de prix bas pied vous voyages de l'aéroport ou de la gare de lyon saint Exupéry. ..
http://www.easyparklyon.fr


HAUT