Dernières infos

Le Groupe Brunet a mis au point une maison totalement autonome, installable en 24 h 

Cette société d'Ambérieu dans l'Ain propose une maison que l'on peut installer en 24 heures sur n'importe quel type de terrain. Aucun branchement nécessaire : elle est autonome en eau et électricité et pour le traitement des déchets en utilisant de nombreuses technologies de pointe.

Le Groupe Brunet a mis au point une maison totalement autonome, installable en 24 h Zest : on distingue à gauche sous une véranda les trois modules, pour l'eau, l'électricité et les déchets.

Il est encore possible d'innover de manière importante dans le Bâtiment. Brunet, une PME familiale basée à Ambérieu dans l'Ain vient de le prouver.

 A l'occasion de la COP 21, elle a présenté une maison que l'on peut installer en vingt-quatre heures sur n'importe quelle terrain, au fin fond de la Normandie, comme dans le désert de Namibie.

 Il n'y a besoin, ni de branchement d'eaux, ni d'électricité car cette maison baptisée « Zest » est totalement autonome.

 « A l'occasion d’une rencontre avec l'auteur du film « La Marche de l’Empereur » nous avons eu le projet un peu fou de créer un vaisseau capable d’embarquer du public en Antarctique pour lui faire vivre une expérience inoubliable, sous la glace, dans la glace et dans la tempête... », explique Jean-Pierre Brunet, Pdg de cette PME innovante de l'Ain.

 D'où le projet vite baptisé Zest : « Chemin faisant, nos réflexions nous ont mené rapidement à l’idée de nous lancer dans un projet ambitieux pour une PME comme la nôtre : celle de créer un bâtiment 100 % nomade et modulable, un espace de vie qui, dès son installation, offrirait l’eau, l’électricité, des solutions de traitement des déchets et la connexion aux réseaux de communication et ce, même dans les endroits les plus reculés et les plus isolés de notre planète. »

 Aucun besoin de raccordement

 De l’extérieur, cette maison a une apparence très contemporaine. Elle possède l’une de ses extrémités, deux petites éoliennes à axe vertical. Celles-ci sont complétées par trente-six panneaux solaires couvrant l’intégralité du toit.

« Pas besoin de couler du béton ou de creuser des tranchées. S’il faut partir, on démonte et le site revient à l’état initial », décrit le patron de l’entreprise.

 En fait cette maison totalement autonome fonctionne grâce à trois modules — un pour la « production d’énergie , un autre pour la production d’eau et le dernier pour le retraitement des déchets.

 Zest a notamment été conçu en partenariat avec « Ideas Laboratory », un plateau d’innovation créé par le CEA et l'IRT (Institut de Recherche Technologique) Nanotec, tous deux basés à Grenoble.

 Pour que tout fonctionne en harmonie, la maison est dotée d'électronique qui permet à ces trois modules de dialoguer entre eux. Mieux même, un quatrième module « communication » permet au bâtiment de communiquer via le Web avec le monde entier, à haut débit.

 Elle est équipée « box » qui permet d’obtenir, selon la disponibilité, Edge, GPRS, 3G, 4 G ou même d’opter pour le satellite.

 Le bâtiment est également équipé du Wifi. Cet équipement permet en outre de suivre la consommation de Zest en temps réel et d'assurer sa maintenance à distance.

 Le mariage du hard et du soft

 L’eau est produite par condensation de la vapeur atmosphérique et régulièrement recyclée. Le chauffage, lui, est généré par géothermie air-eau.

 Jean-Pierre Brunet travaille à renforcer l'autonomie de cette maison en prévoyant de lui adjoindre par exemple, une serre autonome recyclant le compost produit par l’installation de dépollution.

 Elle pourrait même être accompagnée d'une piscine autonome, en partenariat avec une autre entreprise rhônalpine, le leader français du secteur, basé près de Saint-Etienne, Desjoyaux.

   

 Ne rêvons tout de même pas, la maison ne fait pas 300 m2. Ses dimensions sont contraintes par la nécessité de pouvoir la transporter par semi-remorque.

 Le groupe Brunet et son sous-traitant pour la partie industrielle Axeis, basé aussi dans l'Ain, à Saint-Sorlin-en-Bugey, envisagent d’ailleurs de commercialiser séparément, à terme, leurs modules dans des grandes surfaces de bricolage. N’importe quelle maison existante pourrait ainsi de la sorte devenir autonome en se procurant, seuls, les trois modules.

 Objectif : l'international

 Si Zest devrait trouver des débouchés dans les zones dévastées par les catastrophes, le groupe rhônalpin perçoit aussi beaucoup de potentiel dans le tourisme haut de gamme et ses « lodges » écologiques.

Il prospecte aussi l’ouest des États-Unis ravagé par une sécheresse historique.

Fondé en 1964 pour exploiter une carrière, le Groupe Brunet s’est depuis développé dans le génie civil et l’immobilier. La PME devrait réaliser cette année 45 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec 450 salariés.

 En se développant à l’international, il prévoit de développer son chiffre d’affaires pour arriver à 70 millions d’euros d'ici cinq ans, dont 20 % réalisés à l'international (contre 10 % aujourd’hui). La PME deviendrait alors une ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire), un type d'entreprise dont manque cruellement notre pays.



Zest : visite guidée
Publiée le 12 déc. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

PARTAGER SUR FACEBOOK[ 15/12/15 - Hervé ROCLE ]
Bonjour Michel,
Merci a Dominique pour cet article super interessant. une suggestion, il manque un bouton partager sur FB qui permettrait d'augmenter la visibilité de lyon-entreprises. amitié


HAUT