Dernières infos

Les magasins « Grand Frais » (Givors) rachetés par le fonds d'investissement hexagonal Ardian

Créé en région lyonnaise, « Grand Frais » qui compte aujourd'hui 185 magasins dans l'Hexagone est l'une des plus belles success story en matière commerciale de ces vingt dernières années, mais aussi l'une des plus discrètes. L'enseigne vient de voir arriver le fonds d'investissement « Ardian » à son capital, ce qui va lui permettre de poursuivre sa croissance TGV.

Les magasins « Grand Frais » (Givors) rachetés par le fonds d'investissement hexagonal Ardian

Nés à Givors dans le Rhône où se situe le siège social, les magasins « Grand Frais » ont vite connu le succès et ont essaimé dans toute la France. A ce jour, « Grand Frais » compte 185 halles dédiées au rayons frais traditionnels : primeurs, poissonnerie, crémerie, boucherie, épicerie.

 Le concept d'une halle traditionnelle

 Le concept de ces magasins nés en 1992 ? Ils reproduisent le principe d'une halle traditionnelle de marché couvert en périphérie des villes en réunissant, sur des surfaces d'un millier de mètres carrés, cinq gammes de produits : les fruits et légumes, la crèmerie et la poissonnerie - trois rayons gérés par groupe Prosol, la société de gestion qui regroupe les magasins -, ainsi que la boucherie et l'épicerie -des rayons pris en charge par des partenaires spécialisés.

 A l'origine de cette success story, Denis Dumont, originaire de la région lyonnaise, qui à l'origine possédait une activité de gros en fruits et légumes appelée Prosol.

 Il a eu l'idée originale dans les années 1990, d’associer des grossistes spécialisés en fruits, légumes, boucherie et crémerie dans un même magasin. Très rapidement, un succès.

 L’organisation des magasins est elle aussi originale. Les commerçants paient une quote-part en termes de charges générales. L’enseigne assure quant à elle la gestion des caisses, de l’entretien...

 A savoir que ce modèle est souple et peut évoluer selon les structures, chaque magasin ayant sa propre entité juridique.

 Les commerçants sont actionnaires du magasin, mais aussi du GIE de la marque « Grand frais ». Prosol, transformé en centrale d’achat, assure l’approvisionnement des magasins depuis Lyon pour les fruits et légumes

 Ce même groupe Prosol réalise désormais un chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard d'euros : il ouvre de quinze à vingt-cinq nouveaux magasins chaque année !

 Une participation majoritaire

 Ce groupe vient d'être repris par la société d'investissement dirigé par Dominique Senequier qui possède désormais une participation majoritaire dans le groupe.

 « Avoir un partenaire de référence est important pour Prosol et permettra de donner au management et à l'ensemble des salariés des moyens supplémentaires pour poursuivre le fort développement de la société au cours des prochaines années », a commenté Denis Dumont, le fondateur de « Grand Frais » dans le communiqué annonçant la transaction. Lequel fondateur, tout comme le management et Hervé Vallat, le président de Prosol annoncent par ailleurs qu'ils « réinvestiront aux côtés d'Ardian »

 Le nouvel actionnaire majoritaire, Ardian est une société d’investissement française privée indépendante qui gère et/ou conseille 60 milliards de dollars d’actifs en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.

 Originalité : la société est détenue en majorité par ses 450 salariés travaillant dans douze bureaux à Paris, Londres, Francfort, Milan, Madrid, Zurich, New York, San Francisco, Pékin, Singapour, Jersey et Luxembourg. Elle compte 580 investisseurs.

 Le Groupe Prosol est réputé pour sa discrétion. Rien d'étonnant donc, si le montant de la transaction et les modalités précises de cette dernière n'ont pas été communiqués...



Publiée le 21 mars 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT