Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

"Le CDI ne saurait être un totem"

Christian Person | Président du Club des entrepreneurs"Le CDI ne saurait être un totem"Christian Person, Pdg d'Umalis.

" Le CDI n'est pas le ticket qui permettra à la France de prendre le train de la croissance. 

Patronat, syndicats et gouvernement ont eu rendez-vous vendredi 3 avril pour amorcer un bilan de la dernière réforme du marché du travail de 2013, l'exécutif ayant d'ores et déjà prévenu qu'il comptait aller plus loin.

La question qui se pose est assez simple. Combien de Français piétinent frustrés au seuil du marché de l'emploi ? En cause ? Les rigidités excessives de ce dernier.

Au quotidien, entrepreneurs et salariés mesurent la désuétude du contrat de travail. Le contrat de demain c'est un contrat qui n'excède pas deux ans ou qui correspond à la réalisation d'un projet ou d'une mission. Il ne s'agit évidemment pas de précariser les salariés. Il ne s'agit pas non plus d'allonger l'atypisme de certaines formes de travail qui se sont multipliées ces dernières années.

"Mettre en adéquation notre réalité économique avec nos outils juridiques"

Il s'agit seulement de mettre en adéquation notre réalité économique à nos outils juridiques. Il s'agit surtout de veiller à ce que l'on dote enfin aux entreprises, seules à mêmes de créer de l'emploi, de lutter contre le chômage.

Comment imaginer qu'un entrepreneur qui ne peut pas licencier puisse embaucher sans peur ou réticences ? Pour paraphraser Camus, j'ai tendance à penser qu'à ne pas nommer les rigidités de notre marché du travail on ajoute au malheur des chômeurs.

Le CDI tel qu'il est aujourd'hui conçu bride l'emploi. Il constitue à lui seul une véritable rigidité de notre marché du travail en plus d'être particulièrement inadapté aux nouvelles formes d'emploi plébiscitées par les Français, à l'image du portage salarial en plein développement.

Le CDI pris en ses dispositions actuelles étouffe l'emploi. Il ne permet pas ni aux plus jeunes ni aux seniors d'entrer ou de rester sur le marché du travail.

"Un gâchis inepte de compétences"

C'est ce double constat que j'assimile à un gâchis inepte de compétences et qui a fait perdre l'espoir et la motivation à tant de salariés français, que je suis favorable à la création d'un contrat unique.

Ce contrat serait caractérisé par un licenciement simplifié, ce qui ne signifie pas qu'il doive être simple, parce qu'évidemment j'ai conscience de la nécessité de limiter les abus toujours possibles, et surtout, les salariés n'ont pas à devenir "jetables".

Au contraire, il s'agit de protéger le salarié proportionnellement à son ancienneté dans l'entreprise.

La conjoncture économique actuelle appelle cette modernisation de notre contrat de travail.

La comparaison avec l'Allemagne fait sens. Le fait que le licenciement soit plus facile, moins risqué, moins long et aléatoire que chez nous, a conduit les entreprises à avoir une souplesse qui s'est transformé en avantage comparatif au détriment des entreprises hexagonales. En s'adaptant plus vite, elles sont plus agiles et la reprise est plus rapide. Les entreprises sont moins mises en danger lorsque le contexte leur est défavorable.

Cette mesure doit s'accompagner d'une meilleure formation pour les salariés français parce qu'il n'est plus acceptable que la formation profite d'abord aux salariés les plus privilégiés. Ensuite, parce que notre place dans l'économie de la connaissance se joue d'abord dans la formation de nos salariés.

"Ainsi vogue la France, de mots en maux"

La période de chômage doit ensuite être mieux indemnisée, mais moins longtemps.

Trouvons le moyen que les entrepreneurs qui ont le courage d'embaucher ne soient plus les premiers pénalisés par une croissance qui cale.

Simplifions les procédures de licenciement et limitons les obligations de motivation.

Ce n'est malheureusement pas demain que notre pays ouvrira ce débat.

Les syndicats viennent de refuser en bloc de parler du CDI. Ainsi, vogue la France, de mots en maux.

Publiée le 12 avril 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Eco-Opinions
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

CDI[ 14/04/15 - Kirpat KIRPAT ]
Il n'est pas difficile de licencier dans notre pays! regarder le nombre de licenciements hors économique, sans parler des ruptures conventionnelles qui sont des licenciements déguisés ....
Comment voulez-vous qu'un salarié à la merci d'un licenciement sans préavis puisse s'investir dans son travail et son entreprise, faire des projets? Il ne faudrait pas inverser la responsabilité du risque! Ou alors aller au bout du raisonement, quand l'entreprise fait du résultat elle le partage avec les salariés! Il y a déséquilibre entre employeur et salarié la loi est la pour protéger le plus faible (le salarié) et empécher les abus du plus fort (l'employeur)
Ce n'est pas l'inverse!


HAUT