Le télétravail, une solution d'avenir pour les entreprises?

Les salariés seraient plus efficaces chez eux, en faisant du télétravail qu'au bureau ! C'est en tout cas ce qu'affirme une récente étude. Pourtant cette pratique professionnelle est encore marginale en France, état des lieux...

Grippe A, réduction budgétaire et même un texte de loi prévu pour cet automne, le télétravail n'aura jamais autant fait parler de lui. Il faut dire que les avantages sont certains, notamment pour le travailleur : confort, aménagement du temps de travail, suppression du temps de transport... Et pourtant, le télétravail n'est que peu répandu dans l'hexagone.

L'opérateur de VoIP pour les PME Keyyo Business dévoile les résultats de son étude nationale, une étude réalisée par le cabinet Adwise.

Premier constat : le télétravail est un facteur de productivité pour les entreprises. En effet, pour bon nombre de sociétés, le télétravail signifie ‘bénéfices concrets'. L'impact est positif sur le temps, la productivité et la qualité du travail. En revanche, les relations et l'organisation des hommes est un obstacle majeur. « L'idéal est d'alterner deux jours par semaine sur le lieu de travail et le reste à domicile. Cela permet de conserver un lien avec les équipes et d'éviter la désocialisation professionnelle » explique Philippe Planterose, président de l'AFTT (Association française du télétravail et des téléactivités).

L'étude permet de constater que, le plus souvent, l'initiative de mettre en place du télétravail vient de l'entreprise, dans 68% des cas. Au niveau de l'adoption du télétravail par les petites structures, on constate que seulement 6% des TPE-PME s'y adonnent. Et 2% envisagent de le mettre en place. Mais beaucoup pensent que le télétravail ne peut s'appliquer à leur activité. La France est en retard par rapport aux européens. En 2007, la Dares constatait que la France comptait 7% de télétravailleurs contre 13% en Europe et 25% aux USA.

Qui dit télétravail dit équipements en conséquence

Avec la crise, les entreprises ont limité les frais liés aux déplacements et ont favorisé les réunions en visio conférence. Elles se sont donc équipées en solution informatique pour cela. De la même manières, les entreprises doivent s'équiper en conséquence dans le cadre du télétravail. Elle ont des exigences bien particulières pour le matériel à acquérir.

 

Premier critère de choix : la confidentialité. « 81% des dirigeants d'entreprises consultées ont jugé que la confidentialité des informations était le 1er aspect à prendre en considération dans le cadre de la mise en place d'un projet de télétravail », commente Keyyo Business. Logiquement, la fiabilité des services utilisés arrive juste derrière dans la liste des critères clés.

 

Enfin, Philippe Houdouin, PDG de Keyyo déclare : « Les TPE-PME ont beaucoup à gagner à mettre en place des solutions de télétravail en y incluant la téléphonie d'entreprise, pratique peu répandue à ce jour et pourtant facilitatrice d'un échange plus direct entre les collaborateurs »

Voir l'article sur IT Channel.Info
Publiée le 13 oct. 2009 Mis à jour le 13 oct. 2009
Figure dans les rubriques
Télétravail, co-working


HAUT