Toute l’actualité Lyon Entreprises

En présence d’experts et de grands témoins, 1 346 patrons de PME et d’ETI se sont réunis à Lyon pour échanger sur leurs expériences respectives de la transformation numérique de leurs entreprises. Une « première » qui, vu son succès sera pérennisée.

Laurent Fiard, Pdg de Visiativ et grand ordonnateur de la manifestation arborait vendredi 15 janvier sa mine des grands jours.

 « Entreprise du futur », rencontre d’échange et d’expérience de dirigeants de PME et d’ETI sur la transformation numérique a attiré pour sa 1ère édition qu’il organisait ce jour là, très précisément 1 346 chefs d’entreprises venus à 60 % d’Auvergne-Rhône-Alpes, de l’Hexagone et de Suisse pour les 40 % restants.

 Les organisateurs s’étaient fixé à l’origine, la barre d’un millier de dirigeants, un niveau qu’ils estimaient ne pas pouvoir dépasser. Elle a été allègrement franchie. De ce fait, pour des raisons d’organisation et de logistique, près de 200 chefs d’entreprise se sont vus refuser l’entrée.

 Surprenant tout-de-même, au regard des échecs rencontrés dans le passé par les salons axés autour du numérique à Lyon qui ont dû baisser le rideau.

 Un sujet actuellement dominant

 Pourquoi un tel succès ? La thématique : la transformation numérique des entreprises qui touche tous les secteurs de l’économie et est en passe d’impacter profondément leur mode de fonctionnement, est actuellement un sujet dominant.

 La qualité des intervenants ensuite : brillantissime, Joël de Rosnay, personnalité numérique de l’année 2012, en ouverture, a su mettre en évidence et en perspective les enjeux économiques et sociétaux du rouleau compresseur numérique.

 Les nombreux témoignages de chefs d’entreprises, pertinents ont su aussi happer l’attention des chefs d’entreprise présents. Ceux-ci, à l’instar du Lyonnais Eric Babolat, avec sa raquette et son bracelet numérique, ont su re-booster leur modèle économique en passant du statut de fabriquant de raquettes, à celui d’animateur d’une communauté de joueurs de tennis.

 Enfin, il s’agissait et c’est sans doute là la clé du succès, d’une manifestation à destination exclusive des chefs d’entreprise organisée par d’autres chefs d’entreprise. Hors du champ des organismes professionnels ou de la sphère institutionnelle et politique.

 La transformation digitale des entreprises passe par une vision collaborative des acteurs dont Laurent Fiard se fait le chantre. Il l’a appliquée à la manifestation dont il est à l’origine et qui était portée par une trentaine d’entreprises partenaires, dont  l’une des plus importantes était Dassault System.

 On a pu le constater lors du grand repas rassemblant les participants regroupés autour de cent tables, animées chacune par un expert et un témoin, autour de thématiques clés qui ont permis aux chefs d’entreprises présents, d’échanger autour de leurs expériences.

 Un partenariat stratégique avec EMLyon

 Cette manifestation a également donné l’occasion à Laurent Fiard d’annoncer la signature d’un partenariat stratégique entre Visiativ et EMLyon « pour accompagner la transformation digitale des PME et ETI »

 « Nous entrons dans une économie où il faut de l’innovation permanente, mais plus encore de l’expérimentation permanente : on teste, via l’expérience client. C’est la raison pour laquelle il est essentiel d’être collaboratif avec les Ecoles », explique Laurent Fiard.

 Ce partenariat prendra une double forme. D’abord celle de la création d’un Master spécialisé au sein d’EMLyon « Transformation Digitale », dès la rentrée de septembre 2016 pour lequel sera demandée la labellisation française de la Conférence des Grandes Ecoles.

 Elle prendra aussi la forme d’un think tank : « ETI Transformation 2030 » qui s’intéressera non seulement à la transformation digitale des ETI, mais aussi leur évolution internationale, mais aussi capitalistique.

 Vu le succès de la première édition, Laurent Fiard a annoncé la pérennisation du concept : deuxième édition en janvier 2017

Retour en images sur L’Entreprise DU FUTUR 2016