Toute l’actualité Lyon Entreprises

Après de nombreux mois d’incertitude, le projet Renaissance du Musée des Tissus va bientôt prendre forme. La Région s’est donné comme objectif d’améliorer l’offre du musée et compte dépenser une somme à huit chiffres pour le faire.  

Laurent Wauquiez s’est montré souriant au moment de recevoir la clé du Musée des Tissus qui craignait de fermer ses portes il y a encore quelques mois. Ce musée, patrimoine culturel à Lyon, est désormais officiellement sous le contrôle de la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui s’est donné pour mission non seulement de le préserver mais également de le rénover complètement.

 Trois mois après la présentation du projet Renaissance du Musée des Tissus, la Région et notamment la CCI de Lyon, Saint-Etienne et Roanne pourront débuter le chantier de la rénovation d’un lieu qui espère encore gagner en attractivité.

Un projet qui coûtera 50 millions d’euros

Pour ce projet Renaissance, les objectifs annoncés sont de diversifier les offres d’expositions, de développer et de promouvoir la marque du musée ou encore mettre à disposition des ressources pour les formations des métiers du textile. L’ambition du président de la Région est claire : donner un élan aux formations artistiques et de la mode. L’industrie textile en Auvergne-Rhône-Alpes représente près de 20 000 salariés.

Dans le plan de rénovation, la Région et ses partenaires comptent réaliser un financement total de 50 millions d’euros. Cette somme, qui au départ était estimée à 30 millions d’euros, sera dédiée à la rénovation des hôtels particuliers Lacroix-Laval et Villeroy, principaux bâtiments du Musée des Tissus, ainsi qu’à la transformation de l’offre d’expositions et d’expérience au muséale. La CCI compte elle verser une somme de 500 000 euros par an sur 3 ans pour un financement qui dépassera les 1,6 millions d’euros.  

Une exposition sur Yves Saint-Laurent pour démontrer l’ambition du projet

Le lancement de ce projet est motif de satisfaction également pour Esclarmonde Monteil, la nouvelle directrice du musée. Elle annonce que les travaux de rénovation débuteront courant 2020 pour une fin et une ouverture au public estimée à 2021. Le musée sera fermé au public pendant cette période mais compte illustrer son projet ambitieux avec un événement de taille avant la fermeture complète au public.

Le principal événement qu’accueillera le musée en 2019 sera l’exposition hors les murs de la fondation Yves Saint-Laurent. Cette exposition destinée à sensibiliser les visiteurs, dont les intégrants aux formations de mode et de design, aux métiers et à la création du textile se déroulera d’octobre 2019 jusqu’au mois de février 2020.

Après des mois d’un feuilleton interminable, le principal gagnant pourrait être Laurent Wauquiez lui-même. Cet investissement conséquent pour la préservation d’un tel site culturel pourrait lui faire marquer un point dans l’optique d’une réélection régionale qui aura lieu lors de la réouverture du musée au public, en 2021.