Toute l’actualité Lyon Entreprises

“60 000 Rebonds” est une association destinée à aider les entrepreneurs qui font faillite à rebondir dans leurs nouveaux projets d’entreprise. Le chiffre 60 000 fait référence au nombre d’entrepreneurs qui font faillite en France chaque année.

Le but premier de cette association composée de 15 permanents et de 1000 bénévoles est de changer le regard sur l’échec entrepreneurial.

Pourquoi ce nom de « 60 000 rebonds » ? Tout simplement parce qu’il y a 60 000 entreprises faisant faillite chaque année dans notre pays.

Cela engendre des traumatismes d’ordre financier, professionnel et personnel (sentiment d’isolement, stigmatisation sociale, difficulté à reprendre confiance en soi) pour l’entrepreneur.

Maxence Brachet, secrétaire général de l’association “60 000 rebonds”, présente la structure

Face à cet état de fait, tout entrepreneur en situation de post-liquidation ayant été mandataire social d’une entreprise liquidée au Tribunal de Commerce dans les 24 mois précédents peut rejoindre l’association.

Le Club des entreprises du rebond : permettre à l’entrepreneur de rebondir après une faillite

Ce club a été créé dans l’objectif de pérenniser les financements et la structuration de l’association. L’ambition de ce club est de fédérer, d’animer et de fidéliser les entreprises s’engageant auprès de “60 000 rebonds” et des entrepreneurs qu’elle accompagne.

Concrètement, cela consiste à pérenniser le développement de l’association dans notre région en créant une chaîne de solidarité entrepreneuriale. Ces entreprises visent aussi à réseauter avec d’autres afin de partager les bonnes pratiques du moment.

Elles œuvrent également afin de participer au rebond des entrepreneurs accompagnés et les aident dans leur recherche d’emploi salarial. Enfin, elles les préparent dans leurs projets futurs grâce à la mise en place d’entretiens.

Ainsi, des sociétés telles que le Groupe Barbier, BPI Group, Evolem, Cegid, la Banque Populaire Auvergne-Rhone-Alpes ou encore AG2R la Mondiale font partie intégrante de ce Club.

« En tant qu’entrepreneur qui à bâti un groupe durant 30 ans, je connais bien les difficultés de mener à bien un projet et de le financer. Qui dit entrepreneuriat dit prise de risque et malheureusement parfois échec, raison pour laquelle je me suis engagé auprès de 60 000 rebonds à soutenir ces porteurs de projets vers de nouvelles réussites. » affirme ainsi Guy Mathiolon, Président directeur général de la société SERFIM GROUPE et membre du club.

Une formation de coaching doublement articulée

Afin de permettre à l’entrepreneur de retrouver une voie nouvelle après sa faillite, l’association a mis en place une formation de coaching doublement articulée.

Elle propose tout d’abord à l’entrepreneur un accompagnement individuel approfondi ainsi que du collectif dynamique. Ce coaching s’étend sur une durée maximale de deux ans.

L’entrepreneur se voit tout d’abord attribuer un coach. Celui-ci lui dispensera 7 séances afin de participer à la reconstruction des socles personnel et professionnel de l’entrepreneur ayant fait faillite. Ce dernier bénéficie en outre d’un parrain jouant le rôle de mentor qui va compléter le travail du coach.

Des experts métiers sont également présents au sein de l’association. Ils peuvent intervenir de manière ponctuelle afin de répondre aux besoins spécifiques exprimés par les entrepreneurs, tant dans les domaines du marketing, de la comptabilité, de la finance, etc…

Enfin, l’accompagnement de l’entrepreneur englobe la dimension collective. Ainsi, chaque mois, l’entrepreneur peut participer à un groupe d’échanges réunissant une demi-douzaine de bénévoles. Ces derniers font le point avec lui sur son « rebond » en cours et lui dispensent des conseils.

« Lorsque j’ai rencontré 60 000 rebonds, j’étais chef d’entreprise, je travaillais avec mon épouse et mon fils et des salariés dans le bâtiment. Mon fils a fait une chute de trois étages, et j’ai décidé d’arrêter mon entreprise car je ne voulais pas avoir la responsabilité d’un salarié qui se tue. Après 8 ans de recherche d’emploi, l’association m’a aidé à refaire un CV, et à me présenter aux entretiens. Mais surtout ils m’ont amené une bienveillance, aidé à reprendre confiance en moi et à me reconstruire. Je suis aujourd’hui technico-commercial dans le domaine des étagères en composite. Sans ce coup de pouce et cet apport de contacts je n’y serai pas arrivé aussi vite” affirme Marc Fernandez, aujourd’hui agent technico-commercial et accompagné depuis avril.

700 entrepreneurs accompagnés en France dont 150 dans notre région

700 entrepreneurs en situation de post-faillite sont actuellement soutenus dans notre pays.

Au sein de notre région Auvergne-Rhône-Alpes, l’association compte 7 groupes d’accompagnement : 3 à Lyon, un à Grenoble, un à Valence, un à Annecy et un à Saint-Etienne.

En 2018, l’association a accompagné une centaine d’entrepreneurs en rebond dans notre région. 62 ont déjà rebondi.

L’ambition de « 60 000 rebonds » pour 2019 est d’en accompagner 200 dans notre région.