Toute l’actualité Lyon Entreprises

A l’initiative de Sanofi, un autotest de dépistage du Covid-19 sur …smartphone va prochainement voir le jour

Le groupe pharmaceutique Sanofi qui est très présent à Lyon ( 6 500 salariés, deux sièges mondiaux, avec Sanofi Pasteur et Merial ) annonce une solution originale pour détecter soi-même à domicile le Covid-19.

Sanofi s’est allié pour ce faire avec la start-up californienne Luminostics.

Cette dernière apporte « sa technologie exclusive qui permettra aux consommateurs de réaliser eux-mêmes le test de dépistage avec son smartphone. »

De son côté, « Sanofi apportera son savoir-faire en matière de recherche clinique avec pour objectif de fournir une solution ne nécessitant pas l’intervention d’un professionnel de santé ou d’un laboratoire d’analyses biologiques. »

« Nous pensons que ce test pourra permettre à chacun de savoir en l’espace de quelques minutes s’il est ou non infecté », explique Alan Main, vice-président exécutif Santé Grand Public de Sanofi.

Comment fonctionnera ce dispositif, le seul annoncé sur smartphone ?

Concrètement, le test se présentera sous la forme d’un adaptateur « peu coûteux »,  compatible avec plusieurs modèles de smartphones.

A partir « d’échantillons respiratoires », ce dernier doit détecter la présence du virus.

La technologie ? « Elle utilise l’optique du smartphone-contrôlée par une application IOS/Android et couplée à un adaptateur peu coûteux-en association avec un dispositif intelligent de détection du signal chimioluminescent », décrit Sanofi.

Concrètement la plate forme de diagnostic se compose de l’application expliquant comment utiliser le test et en cas de résultat positif, la mise en connection avec un service de télémédecine ; un adaptateur réutilisable, compatible avec les différents types de smartphone ; et enfin, des consommables pour le prélèvement de l’échantillon et la préparation de l’analyse.

Une application sera mise au point pour indiquer précisément comment utiliser le test, saisir les données et afficher les résultats.
« La durée totale du test, entre le prélèvement et les résultats, ne devrait pas dépasser 30 minutes », assure Sanofi.

La solution ne nécessitera donc pas « l’intervention d’un professionnel de santé ou d’un laboratoire d’analyses médicales », affirme le groupe pharmaceutique, réduisant ainsi « le risque d’infection pour les patients, les professionnels de santé et le personnel des laboratoires d’analyses. » 

La disponibilité immédiate des résultats permettra par ailleurs « une prise rapide de décision », selon le laboratoire pharmaceutique.
Enfin, Sanofi affirme que le dispositif sera largement accessible via « des milliers de points de vente, y compris sur internet ». 
Ce projet ambitieux présente tout de même quelques bémols…

Alors que dans le cadre du déconfinement du 11 mai, on aura besoin de tests massifs, ce procédé ne sera pas disponible avant fin 2020, annonce Sanofi.

Enfin, tout le monde ne possède pas de smartphones, notamment les personnes âgées qui sont les plus vulnérables face à ce virus. Il est vrai que d’ici là d’autres tests seront mis sur le marché, notamment au cours des semaines qui viennent dans le cadre du déconfinement. C’est du moins ce qu’a promis Olivier Véran, le ministre de la Santé. Toutes les autorités sanitaires le répètent à l’envi : pas de déconfinement réussi sans tests massifs…

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail