Toute l’actualité Lyon Entreprises

A Polygones, dans une… église “on retrouve la vraie définition du coworking”

L’espace de coworking Polygone, installé dans le Vieux Lyon, se transforme en lieu de culte le dimanche, en accueillant l’Église protestante évangélique du Vieux Lyon. Ses fondateurs souhaitent que leurs clients retrouvent la vraie notion de coworking dans ce lieu, soit le fait de travailler ensemble.

Il y a un an, Diane Del Papa, entrepreneuse, et Timothée Pomier, pasteur et graphiste, ouvraient l’espace de coworking Polygones, lieu de travail la semaine et de culte le week-end.

Une première en France. “Avec Tim, on s’est dit que les églises ne servaient jamais en semaine, que c’était du potentiel inexploité. On souhaitait créer un espace de partage, et c’est comme ça que l’idée du coworking nous est venue”, affirme Diane Del Papa.

 La notion de partage très présente

Au-delà du côté atypique du lieu, la notion de partage est en effet très présente.

Les deux fondateurs souhaitaient que les gens collaborent et travaillent ensemble. “L’église est un lieu de partage, de rencontres, et on voulait recréer cela avec Polygones”, indique le pasteur.

Aujourd’hui, le mot coworking est devenu un mot fourre-tout, mais la vraie définition du coworking c’est le fait de travailler ensemble, dans un espace partagé. C’est ce qu’on retrouve ici.

Nos coworkers ont chacun leur travail, mais ils mettent en commun leurs compétences sur certains projets. Tous les vendredis midi on mange également ensemble pour discuter autour d’un repas”, ajoute Diane.

“Quelques-uns de nos coworkers sont croyants”


 Après 60 000 euros d’investissement initial et 25 000 euros de travaux, le lieu accueille aujourd’hui une quinzaine de coworkers. “Nous n’avons pas ciblé de professions, mais ce sont surtout des travailleurs indépendants, ou de petites start-up. On a des graphistes, des ingénieurs d’affaires, etc. Quelques uns de nos coworkers sont croyants, mais ce n’est clairement pas la majorité !” s’exclame l’entrepreneuse.

Dans cet espace collaboratif, la location d’un bureau nomade au mois, c’est-à-dire non attitré, revient à 120 euros.

Le prix monte à 200 euros pour un bureau fixe, avec un accès gratuit à la salle de réunion et un endroit fermé à clefs pour laisser ses affaires. Des tarifs préférentiels qui concurrencent la vingtaine d’autres espaces de coworking présents à Lyon.

Et un véritable aspect collaboratif non négligeable !

Manon Perrin