Toute l’actualité Lyon Entreprises

Renault Trucks consolide son implantation lyonnaise, via la construction d’un nouveau centre de R&D, destiné à ouvrir ses portes à Saint-Priest, au 1er semestre 2021.

 Un centre de recherche XXL, selon le Groupe. Ce sera le deuxième plus grand centre R&D du groupe Volvo. Pour preuve : il sera doté d’une superficie de 11 300 mètres carrés et devrait abriter près d’un millier d’ingénieurs et chercheurs.

 Sa taille devrait en faire l’un des dix plus importants sites de Recherche en France.

 Le constructeur de poids-lourds va investir 33 millions d’euros dans la construction de ce centre dont la mission est de « préparer la marque aux nouvelles innovations ».

 Et de préciser : « Les différents métiers œuvreront main dans la main au développement de projets non seulement pour la marque Renault Trucks mais également pour d’autres marques du groupe Volvo. »

 Particularité de ce centre de R&D, il réunira l’ensemble des « expertises métiers » du groupe, y compris des équipes de la fonction Achats.

 « Le parti-pris de co-localisation vise un objectif : fluidifier les échanges entre les équipes et accélérer les processus de validation et de concrétisation des projets de développement des futurs camions », détaille le groupe.

 Réalisé par le cabinet Archigroup, adossé à un expert en développement durable (en l’occurrence Etamine) le nouveau bâtiment sera, annonce Renault Trucks, 25 % moins énergivore que ce qu’impose la réglementation française.

 La conception du nouveau centre s’appuiera « sur les recommandations les plus récentes et les plus exigeantes en ce qui concerne la « Haute qualité environnementale » (Environmental Certification NF HQE bâtiment Durable). »

La première pierre sera posée courant de l’été 2019 pour une livraison prévue 1er semestre 2021.

 Une annonce qui survient alors que Renault Trucks est en haut du cycle : elle coïncide avec une forte croissance de l’ordre de 15 % des ventes de la marque en 2018, le groupe a commercialisé 54 000 véhicules neufs.