Toute l’actualité Lyon Entreprises

Après l’annulation de la Foire de Lyon : “ un certain sentiment d’injustice et d’incompréhension”…

Déjà décalée une fois, la Foire de Lyon 2020 n’aura donc pas lieu. C’était le pire scénario à un peu plus de deux semaines de l’ouverture que pouvait envisager Gl events, le promoteur de cette manifestation, ce qui aura un coût pour le groupe et suscite une certaine amertume. La prochaine édition aura lieu dans six mois du 27 mars au 5 avril 2021.

L’annulation de la Foire de Lyon à deux semaines de l’événement, lundi 21 septembre, suite aux différentes désicions préfectorales destinées à lutter contre la Covid-19 suscite chez Gl events “ un certain sentiment d’injustice et d’incompréhension”.

C’est du moins le ressenti de “l’équipe de la Foire de Lyon”, exprimée dans un communiqué.

Pourquoi ce sentiment ? Il est né ” en observant les conditions d’accueil et les jauges atteintes dans les centres commerciaux chaque week-end par exemple.”

Mais les organisateurs précisent aussitôt : “ Bien entendu, en toute responsabilité nous prenons acte de ces décisions qui nous conduisent à annuler la Foire de Lyon.”

Déjà reportée une fois

Cette amertume tient également au fait que les organisateurs avaient déjà reporté une fois la manifestation-elle devait, cette fois, avoir lieu du 8 au 12 octobre 2020- et pensaient bien dans une version raccourcie et adaptée aux contraintes sanitaires, pouvoir tout-de-même maintenir l’événement commercial.

« Nous avons travaillé sur cette édition inédite jusqu’à la dernière minute sur la base des recommandations des autorités sanitaires et en concertation avec la Préfecture. Cependant, la dégradation actuelle de la situation de la pandémie à Lyon a conduit le Préfet à prendre de nouvelles dispositions, qui sont incompatibles avec la tenue d’un événement de l’ampleur de la Foire de Lyon. “

Certains exposants “jouent leur survie”

L’équipe Foire de Lyon de GL events déplore néanmoins, “ qu’un événement essentiel à l’économie lyonnaise, à l’origine maintenu pour répondre à une forte attente de nos visiteurs et de nos exposants – il est question pour certains d’entre eux de “survie” de leur activité – ne puisse se tenir…”

Véronique Szkudlarek, la directrice de Foire de Lyon veut regarder aussi vers l’avenir : “Nous souhaitons sincèrement remercier tous nos exposants, visiteurs, institutionnels et partenaires pour toute la confiance et le soutien qu’ils nous ont témoignés ces derniers mois. Nous ne manquerons pas de leur proposer de nouvelles initiatives dès que possibles pour les accompagner au mieux dans cette période difficile pour tous les acteurs économiques. »

Elle ajoute : “L’objectif désormais est de se remettre au travail dès demain pour se projeter sur une édition 2021 avec tous les enjeux que cela implique, que ce soit pour la filière événementielle, pour tous les habitants de la métropole lyonnaise, les exposants, mais également l’ensemble du territoire économique régional. Cette prochaine édition sera comme chaque année un moment festif, convivial et plus que jamais placée sous le signe de la solidarité. “

Reste que pour le groupe GL events, une telle annulation peu avant la manifestation, alors que de nombreux frais avaient été engagés, aura sans nul doute un coût non négligeable.

198 000 visiteurs en 2019

La dernière édition, en 2019 avait drainé 198 000 visiteurs, une fréquentation en hausse de 4 % par rapport à 2018.

En une seule journée, celle du 7 avril, plus de 39 000 personnes avaient fait le déplacement, du jamais vu depuis l’édition 2011.

La prochaine édition aura lieu dans six mois : du 27 mars au 5 avril 2021.

Photo : Véronique Szkudlarek, la directrice de la Foire de Lyon (Groupe GL events)