Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le chef Guillaume Nierenberger et le gérant Arthur Buchard de la nouvelle brasserie Bouillon Baratte à Lyon

Ouverte depuis bientôt un mois, la nouvelle brasserie Bouillon Baratte a été inaugurée jeudi dernier dans le 1er arrondissement de Lyon. Le restaurant remplace une institution : Le Caro de Lyon. L’objectif de son gérant Arthur Buchard et de son chef Guillaume Nierenberger : proposer une brasserie inter-générationnelle où tout le monde peut se retrouver.

Bouillon Baratte, la brasserie qui veut “rassembler” à Lyon

Qu’importe votre âge ou votre catégorie socio-professionnelle, la brasserie Bouillon Baratte à Lyon vous accueillera. Telle est en tout cas la promesse, mais surtout l’ambition d’Arthur Buchard : rassembler.

A 27 ans, le jeune gérant de cette nouvelle brasserie, qui remplace le Caro de Lyon, a vu dans cette reprise “une opportunité”. Le lieu a été inauguré jeudi 19 septembre après trois semaines de service, et déjà la foule présente pour l’occasion a semblé confirmer le potentiel du restaurant.

Bouillon Baratte, la nouvelle brasserie moderne au coeur de Lyon

Sobriété dans le décor, vintage et chic, à l’image de la faïence blanche des murs, le bistrot se veut néanmoins moderne. “On a décidé de travailler autour d’un service décomplexé et d’une brasserie populaire, explique Arthur Buchard. Nous avons des tarifs accessibles et un jeune chef qui revisite une carte.”

Une carte restreinte, où se partageront à l’affiche cinq entrées, cinq plats et cinq desserts. Bien entendu, leur composition évoluera au fil des saisons

Pour rassembler par-delà les milieux, encore faut-il que le prix soit à la hauteur. De ce côté, Bouillon Baratte part sur des tarifs abordables, avec des plats aux alentours des 12 €.

150 couverts servis par une équipe prometteuse

De midi à minuit en continu, et ce 7 jours sur 7, l’équipe de 17 personnes peut servir jusqu’à 150 couverts, répartis sur les 300 m² que composent le Bouillon Baratte.

Aux fourneaux, le chef Guillaume Nierenberger, 29 ans, passé le Lycée hôtelier Alexandre Dumas de Strasbourg. Le jeune homme connaît là sa première expérience à la tête d’une cuisine.

Bouillon Baratte, la nouvelle brasserie moderne au coeur de Lyon

Arthur Buchard aussi, a été à bonne école. Initialement formé aux sciences politiques, c’est après un séjour à Montréal qu’il décide de plonger dans la marmite. L’Ecole Française de Gastronomie et de Management Hôtelier Ferrandi à Paris et l’Hostellerie de Plaisance à Saint-Emilion aux côtés de Philippe Etchebest constituent sa formation.

De quoi laisser augurer un avenir prometteur pour la nouvelle brasserie lyonnaise…