Toute l’actualité Lyon Entreprises

Un avion de la compagnie Volotea

Sept ans après le début du partenariat entre Vinci Airports et Volotea, la compagnie aérienne a officialisé l’ouverture de sa prochaine base française à Lyon. Prévue pour le printemps 2020, elle devrait entraîner l’arrivée de nouvelles lignes dont très prochainement un Lyon-Venise pour l’opérateur spécialisé dans les liaisons entre capitales régionales européennes. Celle-ci devrait s’accompagner de la création d’emplois. Une trentaine au minimum…

Une base en 2020 à Lyon pour Volotea…

Plus qu’un partenariat, c’est même “une amitié” qu’a souligné Tanguy Bertolus pour évoquer les liens entre Volotea et Vinci Airports. Hier, le président du Directoire de Lyon Aéroports et le directeur des ventes de la compagnie aérienne Pierfrancesco Carino ont franchi un palier. L’opérateur, dont les avions relient Lyon à d’autres capitales régionales européennes depuis avril 2018, a décidé d’y installer sa nouvelle base.

Celle-ci devrait voir le jour courant printemps/été 2020. Il s’agira de la 14e base européenne de Volotea. La sixième en France après Nantes, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse et Marseille.

“Nous souhaitons renforcer notre offre et notre présence dans cette ville, a déclaré Pierfrancesco Carino. Cette année nous avons augmenté notre capacité de 117 % et nous avons ajouté cinq nouvelles destinations.”

… ainsi que de nouvelles lignes et des emplois

A son arrivée sur le tarmac lyonnais, Volotea proposait des lignes à destination de Palerme et Cagliari en Italie, mais aussi Palma de Majorque et Alicante en Espagne.

Au printemps dernier, Valence, Dubrovnik, Split et Prague sont venus s’y ajouter. Le 18 octobre prochain, les Lyonnais pourront même rejoindre Venise, portant à neuf le nombre de destinations.

Tanguy Bertolus et Pierfrancesco Carino se sont félicités de l'installation de la nouvelle base de Volotea à Lyon

De cette politique exclusive de liaisons entre grandes villes européennes hors capitales découle une croissance fulgurante. Depuis 2012, Volotea a accueilli 25 millions de passagers, dont 6,6 millions rien qu’en 2018.

A Saint Exupéry, l’opérateur a présent un taux de remplissage de 93 % entre janvier et août. Aujourd’hui, la compagnie emploie 1 300 salariés, dont 400 rien qu’en France.

Comme l’a rappelé Tanguy Bertolus, le volume d’emplois générés à par la base de Volotea à Lyon dépendra avant tout du nombre d’avions dont bénéficiera la base lyonnaise. “En moyenne, un avion est égal à une trentaine d’emplois assurés”, a-t-il précisé.

D’après Pierfrancesco Carino, de plus amples détails à ce sujet devraient être apportés dans le courant des mois d’octobre ou novembre.