Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le vélo est une garantie de santé et de longévité. Robert Marchand,  presque 108 ans, pratique tous les jours et est recordman de l’heure dans sa catégorie. Le vélo peut aussi être bon pour la santé des entreprises et leur longévité commerciale. Les Cycles Véran, qui sont l’institution incontournable des passionnés de vélos à Lyon, a pignon sur rue, ou plutôt quai Pierre Scize, depuis 1912, date de naissance, à quelques mois près, jolie coïncidence, de Robert Marchand.

CyclesVéran, une équipe de « pro »

Fondé par Ernest Véran, la boutique s’est transmise de génération en génération jusqu’à son rachat en 2004 par Nicolas Martin, cycliste de haut niveau et diplômé de l’Ecole Nationale du Cycle. Au départ spécialiste du vélo de route et concessionnaire de grandes marques (Time, Trek, Pinarello, Colnago, Lapierre), les Cycles Véran se sont diversifiés. 

Trois boutiques répondent aux différentes attentes de la clientèle: une pour la route, une autre pour la ville, une troisième pour le VTT. Ces deux dernières spécialités ne se conçoivent plus désormais sans le coup de baguette de la fée électricité, autrement dit le VAE. 

Employant six salariés les Cycles Véran vendent environ 600 vélos par an. Vélo de route, de ville et VTT se partagent chacun environ 1/3 du chiffre d’affaires (1,5 millions d’euros en 2018).

L’accueil et le conseil du client à qui l’on propose une étude posturale, le suivi des commandes, les réparations et l’après-vente font partie de l’ADN des Cycles Véran. Dans ces conditions, le prix moyen d’un vélo acheté chez ce spécialiste coûte un peu plus cher que sur internet. 

« Mais, remarque Nicolas Martin, ce que l’on perd à cause d’Internet, on le retrouve grâce à Internet ». Comment? D’abord il fréquent que l’acheteur d’un vélo sur Internet n’arrive pas à le monter et frappe à la porte des Cycles Véran! D’autre part, la réputation de Cycles Véran est telle qu’Internet lui donne une visibilité lui permettant d’enregistrer des commandes depuis Biarritz, Rennes, Paris ou Londres. 

Pierrick Eberhard

Centre de préférences de confidentialité