Toute l’actualité Lyon Entreprises

Danse et Art contemporain : 2020, année blanche, les deux Biennales lyonnaises reportées

La Biennale de la Danse qui devait avoir lieu du 11 septembre au 4 octobre 2020 est reportée à juin 2021 ; tandis que la Biennale d’Art contemporain qui devait asedérouler, elle, en septembre 2021 est, elle, repoussée à… 2022 ! Explications.

L’impact devrait être lourd en matière économique directe et indirecte, pour les deux plus importants manifestations culturelles lyonnaises : les deux Biennales, celle de la Danse et celle d’Art Contemporain qui, traditionnellement se déroulaient en alternance au dernier trimestre de chaque année.

Vu la situation générale, les équipes organisatrices de la Biennale de la Danse ont décidé, « conjointement avec l’ensemble des partenaires publics qui soutiennent l’événement (la Métropole de Lyon, la DRAC et la Région Auvergne-Rhône-Alpes et les communes concernées) », de reporter en 2021 la prochaine édition qui devait initialement avoir lieu du 11 septembre au 2 octobre prochain.

« Différer trop tardivement la décision de maintenir ou de reporter la Biennale de la danse, risquerait de mettre les artistes programmés en très grande difficulté et de fragiliser durablement l’économie du projet », expliquent les organisateurs de la Biennale.

L’objectif de ce report à juin « est d’éviter l’annulation de la Biennale de la Danse : ces risques économiques sont liés à de nombreuses incertitudes, concernant les jauges et les modalités de réouverture des théâtres et salles de spectacle qui ne seront vraisemblablement pas levées avant le 2 juin, au plus tôt. »

Autre problème : «  il est évident que compte tenu de la situation sanitaire actuelle, la majorité des artistes, français et étrangers, ne peuvent mener leurs répétitions correctement ; et ce, malgré la mise à disposition de certains lieux par les communes, ni même prétendre pouvoir se déplacer d’un pays à l’autre. »

D’où la décision de ce report en mai/juin 2021, à l’instar du Défilé Africa qui avait été déjà reporté sur cette même période.

La Biennale d’Art Contemporain en septembre 2022

Plus surprenant la Biennale d’Art Contemporain qui aurait dû avoir lieu dans un an, est, elle, reportée d’un an supplémentaire, alors que l’on peut imaginer que d’ici plus d’un an, le problème du Covid-19 sera résolu.

Avec comme commissaires invités, Sam Bardaouil et Till Fellrath, elle était en effet initialement prévue en 2021. Elle sera reportée à septembre 2022.

Pourquoi ce qui ressemble à un excès de prudence ?

Explication des organisateurs : « La situation sanitaire internationale actuelle ralentit considérablement les possibilités de résidences et de productions, les interactions entre les projets artistiques et le monde économique, et les collaborations avec le tissu associatif. »

Et de poursuivre : « Dans ce contexte particulier, ce report s’impose afin de préserver la qualité des liens entretenus avec les artistes qui fait la renommée de la Biennale de Lyon. »

Au bilan, donc, 2020 sera une année blanche. Les deux Biennales reprendront ensuite chacune leur rythme avec un décalage d’un an.

Reste que cette «année blanche » aura un coût…

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail