Toute l’actualité Lyon Entreprises

Deux  nouvelles destinations surprises au départ de Lyon-Saint Exupéry : l’Ile Maurice et… le Montenegro

Alors que le trafic aérien a recommencé à reprendre cet été au départ de Lyon-Saint Exupéry, les compagnies aériennes tendent à multiplier ces derniers temps les annonces de nouvelles liaisons. Il s’agit pour elles de se positionner lors de ce redémarrage du transport aérien.

C’est ainsi que la compagnie aérienne Corsair annonce qu’elle ouvrira dès le 23 octobre une liaison entre l’Île Maurice et Lyon, avec cependant, faut-il préciser, deux escales. Cela restera plus court que de partir de Paris, en tout cas.

Ainsi, à partir du 23 octobre, les Lyonnais et les habitants de la région pourront ainsi se rendre par vol de nuit dans  l’île de l’océan Indien.

Opérés à raison de deux fois par semaine ces vols passeront par Marseille, dans les deux sens, où un arrêt d’une heure sera effectué ; et ce, avant de redécoller en direction de La Réunion. Celui-ci n’impliquera ni débarquement, ni changement d’avion pour les passagers, précise la compagnie.

Une fois arrivés à La Réunion, les voyageurs devront en revanche transiter au sein de l’aéroport pour assurer la correspondance et d’embarquer dans la foulée à bord d’un nouvel avion pour effectuer la dernière partie de leur voyage en direction de l’île Maurice, un vol qui durera 1 h 20.

Un vol qui se déroulera au sein du nouvel Airbus A330néo de 352 passagers que vient d’intégrer Corsair qui en a commandé cinq au total.

“Cette nouvelle connexion contribue ainsi au développement des échanges, notamment touristiques, entre chacune des destinations. Grâce aux nouveaux Airbus A330neo, Corsair s’engage résolument et concrètement en faveur de la transition énergétique du secteur en diminuant l’empreinte carbonée de ses vols”, assure Pascal de Izaguirre, le Pdg de Corsair.

L’empreinte sonore de l’A330néo est réduite de 60 %, celle de la consommation de carburant de 25 %, diminuant d’autant l’empreinte carbone, selon le constructeur.

Les réservations sont disponibles dès à présent sur le site de la compagnie. Il faudra compter au minimum 762 eurosTTC par personne A et R, bagage en soute compris en classe éco, pour aller plonger dans les eaux de l’océan Indien.

L’avion comporte 311 siège en éco, 21 en premium et 20 autres en business (lits-sièges)

Les avions de Corsair partiront tous les jeudis et samedi de Lyon Saint-Exupéry, à 19 h 50, pour une arrivée à 14 h 05 (heure locale, à J+1), à l’île Maurice.

Les vols retours se feront eux aussi de nuit, les mercredis et vendredis, et décolleront de l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam de Port Louis, la capitale de l’Ile Maurice à 17 h 55 (heure locale) pour une arrivée prévue à 6 h 45 à Lyon.

Décidément, d’ailleurs, Corsair continue de renforcer sa présence au départ de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. La compagnie avait en effet préalablement annoncé la mise en place prochaine de vols à destination de la Guadeloupe qui par ailleurs avec la pandémie doit actuellement souffrir et auparavant, l’ouverture d’une ligne reliant Lyon aux îles de La Réunion et de Mayotte en passant par Marseille ; puis donc désormais la belle Maurice avec son peuple si accueillant et ses lagons corailliens.

Une ligne entre Lyon et Podgorica au Montenegro à la rentrée

Autre annonce et autre surprise : la compagnie aérienne Air Montenegro annonce à son tour qu’elle ouvrira dès septembre une ligne éphémère (pour l’instant) entre Lyon et la capitale du Montenegro, Podgorica. Il s’agit là pour l’heure de sa première et seule liaison en France.

Cette liaison saisonnière, dont les vols sont ouverts à la réservation, sera lancée pour une durée courte dans un premier temps, il est vrai, entre le 18 septembre et le 2 octobre.

Elle sera opérée sur un avion Embraer 195 de 116 places.

Les vols, d’une durée de deux heures, auront lieu les samedis, avec un départ de Podgorica à 11 h 30 (arrivée 13 h 30) et un vol retour depuis Lyon Saint-Exupéry à 14 h 10 (arrivée à 16 h 10).

Peu fréquenté encore par les touristes français et indépendant depuis 2006, le Monténégro se situe sur les bords de l’Adriatique.

Né sur les décombres de l’ex-Yougoslavie, ce petit pays compte environ 600 000 habitants. La capitale, Podgorica, se situe près de la frontière avec l’Albanie. Entre mer et montagnes, on y trouve les Bouches de Kotor, l’un des plus beaux trésors naturels de la côte adriatique, des monastères, cités médiévales, fjords, lacs et gorges…

Ce sera donc la première route aérienne de la jeune compagnie vers la France : l’occasion de jouer les défricheurs touristiques (A partir de 206 euros A et R)…

Air Montenegro a lancé ses premiers vols en juin vers Francfort (Allemagne), Belgrade (Serbie) et Ljubljana (Slovénie).

La compagnie espère recevoir un deuxième avion à l’automne, ce qui lui permettrait d’augmenter ses fréquences de vol et pourrait, en cas de succès, de passer cette destination de la situation d’éphémère à définitive…