Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le contournement est de Lyon, en l’occurrence l’A 46 a bénéficié d’un élargissement à trois voies dans les deux sens de circulation, entre le diffuseur de Neuville-Trévoux et la future bifurcation vers l’A 466. Soit six kilomètres pour un coût de 41 millions d’euros.

Au terme de deux années de travaux, l’A46 élargie a été mise en service le 12 novembre dernier.

Il s’agissait pour le concessionnaire, l’APRR de répondre à la croissance continue du trafic qui s’accentue au fil des ans.

Actuellement, on comptabilise près de 45 000 véhicules par jour sur le tronçon cerné, et près de 10 000 passages supplémentaires sont prévus à l’horizon 2020.

Les travaux ont été réalisés sur six kms, entre le diffuseur de Neuville-Trévoux (n°2) et la future bifurcation A466 à Ambérieux-d’Azergues.

Compte tenu du caractère stratégique de l’axe A46, cette troisième voie a été construite sous circulation, sans fermer totalement l’autoroute ; ce qui a permis de limiter la gêne occasionnée aux conducteurs.

Deux années de travaux auront été nécessaires pour réaliser cet élargissement. La modification de ponts et passages inférieurs, l’amélioration de l’assainissement et le remplacement du dispositif acoustique ont marqué ces travaux. Seul l’aménagement paysager est encore en cours. Il se poursuivra jusqu’en mars 2015.

Ces travaux ont représenté un investissement de 41 millions d’euros, financé par le groupe privé APRR, quatrième groupe autoroutier européen.