Toute l’actualité Lyon Entreprises

Face au confinement : solidarité, positive attitude chez Bouge Ta Boîte, le réseau business féminin national

Solidarité, positive attitude : leitmotiv du réseau Bouge ta Boîte en période de confinement

Pendant le confinement dû à l’épidémie de Covid-19, Lyon Entreprises donne la parole aux entrepreneurs de la région. Ces derniers témoignent ainsi de leurs conditions de travail et de leur façon de s’organiser. Sophie Lattier, présidente chez Le niveau et Boosteuse du collectif Bouge Ta Boîte, un réseau pour les femmes dirigeantes d’entreprise. Elle nous parle de la solidarité qui s’est mise en marche entre ses membres.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Sophie Lattier, je suis dirigeante de l’entreprise Le Niveau, un cabinet d’architecture spécialisé dans la confection et l’aménagement des lieux professionnels. Je suis également membre d’un réseau national qui s’appelle Bouge ta Boîte, qui est un réseau d’affaires de femmes entrepreneurs. Pour le réseau Bouge ta Boîte, j’ai ouvert un cercle sur l’Ouest lyonnais, qui est un cercle d’une quinzaine d’entrepreneurs femmes qui se réunissent tous les quinze jours pour parler de leur activité.

Quel a été l’impact du confinement pour les dirigeantes du collectif Bouge ta Boîte ?

Premièrement, dans notre cercle à Tassin, on a une hôtelière qui a fermé puisque l’hôtel ne fonctionne pas. Ça, c’est une première situation. Ensuite, on a une personne qui a une agence de communication et qui poursuit son activité en télétravail. Enfin, on en a d’autres qui sont en chômage partiel ou qui ont carrément fermé. Elles se concentrent aujourd’hui à préparer le futur.

Comment restez-vous en contact avec les autres membres ?

Le réseau Bouge Ta Boîte a développé des outils digitaux depuis le départ. En fait, on n’a pas du tout perdu le lien. Au lieu de se réunir de manière physique, on continue à se rencontrer par le biais du numérique. On a à disposition un outil qui s’appelle wordplace, un réseau social interne.

Au niveau de Tassin, on continue à se réunir via la vidéoconférence. Au lieu de se réunir tous les quinze jours, on le fait toutes les semaines maintenant. Et on partage justement cette expérience de confinement, nos problématiques sur nos activités. Aussi, on essaye de réfléchir sur comment aménager nos prestations pour pouvoir poursuivre nos activités malgré le confinement.

Qu’en est-il de la solidarité des membres du collectif Bouge Ta Boîte durant cette période ?

Le réseau est très dynamique et très actif aujourd’hui en période de confinement. Puisque, nous avons des experts dans tous les domaines notamment en finances et en droit. Ils nous emmènent l’information en direct et nous expliquent comment utiliser et adapter les mesures qui sortent de manière régulière à nos entreprises.

Et ça c’est vraiment une richesse importante, parce qu’on est pas du tout seul, on se sent soutenu à l’intérieur de ce réseau. En fait, on continue, on avance, on prépare l’avenir.

Comment vous préparez-vous au jour de la reprise ?

On est vraiment sur ces décisions stratégiques d’entreprise. Par exemple, si j’ai une offre est ce que je la sors maintenant ? Comment je la sors ? Quel est l’argumentaire que je mets en place ?

Nous sommes toutes conscientes que nous vivons la même situation et aussi qu’économiquement, toutes les entreprises sont touchées. Et donc est-ce qu’on fait aujourd’hui une offre gratuite ? Est-ce qu’on fait une offre tarifaire avec des prix réduits. Voilà toutes les questions qu’on se pose au niveau de nos entreprises…

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail