Toute l’actualité Lyon Entreprises

Les 7, 8, 9 et 10 décembre prochain, la ville lumière se parera à nouveau de ses plus belles couleurs pour la traditionnelle Fête des Lumières. Événement économique incontournable de Lyon, elle ne serait pas possible sans le soutien financier des entreprises partenaires, qui bénéficient aussi de son aura.

Cette année encore, la Fête des Lumière illuminera la capitale des Gaules durant quatre jours, avec de nombreuses oeuvres projetées sur les bâtiments de la ville. Cet événement ne pourrait pas avoir lieu sans le soutien du Club des partenaires, au service de la fête depuis 15 ans.

76 entreprises font aujourd’hui partie du Club, avec l’arrivée de 7 petites nouvelles cette année (Crédit Mutuel, Grand-Hôtel Dieu Scaprim, Lyon City Boat entre autres), qui finance le budget de la Fête à 50%. La seconde moitié du financement est prise en charge par la ville de Lyon.

“On ne peut pas vouloir être acteur de la ville sans participer à cette fête”, souligne Jean-Luc Robischung, directeur régional du Crédit Mutuel Sud-Est, nouveau partenaire de cette édition 2017. Une fête, qui, cette année encore, établit son budget à 2,6 millions d’euros.

Une Fête qui fait rayonner les entreprises

Les diverses entreprises qui prennent part au bon fonctionnement et financement de la Fête des Lumières en retirent également un avantage certain : celui d’accroître leur expertise dans l’organisation de manifestations de grande ampleur, et donc de bénéficier d’une importante notoriété.

C’est le cas notamment de la société Fa Musique qui accompagne les concepteurs et éclairagistes dans la production et la mise en oeuvre technique de leurs projets. L’événement représente 25% de la société sur le mois de décembre et leur permet une ouverture sur de nouveaux marchés.

Mini World Lyon, nouveau partenaire de la Fête des Lumières, va également pouvoir bénéficier de l’aura de cet événement. En effet, le parc de loisirs est en train de construire un nouveau monde qui sera entièrement consacré à la ville de Lyon et qui reprojettera toutes les oeuvres de la Fête, le but étant de pouvoir proposer une rétrospective complète.

“L’idée serait de pouvoir projeter une nouvelle édition de la Fête des Lumières à chaque heure. Un autre axe de ce projet est de pouvoir proposer aux artistes de tester leurs oeuvres sur notre mini-monde”, souligne Steven Vasselin, directeur marketing de Mini World Lyon.

“Cet événement est un showroom pour notre ville”

François Gaillard, directeur général chez Only Lyon Tourisme et Congrès, estime que la Fête a permis à la ville de Lyon de se développer. “Le tourisme s’est considérablement développé ces 15 dernières années, le nombre de visiteurs a doublé entre 2005 et 2017. Aujourd’hui on en est à 6 millions de visiteurs par an et 1 milliard de chiffre d’affaires. La Fête des Lumière n’y est pas pour rien, cet événement est un véritable showroom pour notre ville.”

Celui-ci s’est refusé à donner un chiffre sur le nombre de visiteurs attendus pour la Fête des Lumières 2017, mais a néanmoins affirmé qu’il serait plus élevé que l’année passée.

Réduite à trois jours et placée sous haute sécurité dans un contexte post-attentats, l’édition 2016 avait vu son nombre de visiteurs baisser.