Toute l’actualité Lyon Entreprises

En France, les impayés représentent 0,6 % du chiffre d’affaires des PME et les créances irrécouvrables, 1,4 %. Que faire quand la trésorerie se dégrade? Comment éviter des impayés? Les réponses en cinq points.

1) Les raisons de la dégradation de la trésorerie d’une entreprise

L’année 2008 a battu le record des défaillances d’entreprises, 25 % des dépôts de bilan sont liés à la défaillance de clients. Une entreprise sur quatre n’a pas vu venir ou su gérer l’insolvabilité d’un client essentiel. C’est un chiffre énorme. « Une croissance mal gérée, la mauvaise gestion des stocks, la perte de rentabilité et les mauvais choix de financements sont les principales causes de la dégradation de la trésorerie », explique Thierry Duval du cabinet Afréco Dubly Duval.

2) Sécuriser la trésorerie

Pour anticiper les faiblesses de trésorerie, il est impératif de bien connaître ses clients. « Une analyse mensuelle permet de suivre avec précision les délais de règlements par types de client. Des tableaux de bord par répartition du chiffre d’affaires selon les clients sont de bons outils pour suivre les retards. Il est également judicieux de se méfier des liens « affectifs » qui lient l’entreprise à un client de longue date et brouillent l’analyse objective d’une situation difficile ».

3) Les banques

« Les agences resserrent les crédits parce que les sièges exigent plus de contrôles », affirme Colette Mayard. La stratégie consiste alors à apporter davantage d’éléments pour satisfaire ces nouvelles exigences : communiquer son carnet de commandes à son interlocuteur, lui faire part de sa politique de réduction des coûts, etc.

4) La boîte à outils financière

Lorsque l’entreprise ne peut pas autofinancer sa trésorerie, d’autres solutions existent. « Il est important de bien connaître l’éventail de ces moyens. Le découvert : souple, accordé rapidement. L’entreprise supporte les frais financiers que durant l’utilisation du découvert. L’escompte apporte également cette souplesse ». Son coût n’est pas négligeable, il faut bien choisir les traites à escompter. « À l’export, les MCNE (Mobilisation de Créance Née sur l’Étranger) ou le Dailly sont d’autres moyens de financements de créances. Ce sont des techniques souples et simples d’utilisation ». Bien connaître ces options, en mesurer les avantages et les inconvénients est essentiel. « Enfin l’affacturage permet de céder la propriété de ses créances à une autre entreprise (le factor) en échange de liquidités ». C’est un financement sous 24 à 48 heures qui garantie contre les impayés, mais exige un suivi rigoureux.

5) Le renseignement commercial

Le renseignement commercial vient en complément de l’assurance-crédit, de l’affacturage. Il apprécie la situation financière d’une société à un moment donné. « Une enquête peut anticiper un risque client et gérer un risque fournisseur. Elle évalue par exemple le carnet de commandes d’un client. Si celui-ci réalise 80 % de son chiffre avec un client unique en cours de déréférencement, le risque est élevé ». Le renseignement commercial ne va pas se contenter du bilan qui donne une photographie de l’entreprise à un instant précis. « Il va rechercher des informations sur l’état des créances publiques de l’entreprise : Urssaf, Trésor Public, nantissements. Il va recouper ces sources officielles avec les autres informations financières ». En définitive, le renseignement commercial prend en compte des informations précises au sein d’un contexte économique général.

Paru dans :
Le Progrès
La Confluence
4 rue Montrochet
69002 Lyon
Tél : 04 72 22 23 23

26 mai 2009 – Petit déjeuner conférence

Dans le cadre des Ateliers du Gevil, Afreco Dubly Duval ont eu le plaisir d’organiser un petit-déjeuner conférence sur le thème ” Améliorer et sécuriser sa trésorerie ” le 26 mai 2009 de 8h30 à 10h30,
Manifestation gratuite et ouverte à tous, sur réservation.
Corinne Faisant et Thierry Duval de la société villeurbannaise Afreco Dubly Duval, experts du poste clients, ont animé ce petit déjeuner et ont eu le plaisir de vous présenter un support et d’échanger avec vous sur les questions suivantes :

– Quelles mesures prendre quand ma trésorerie se dégrade ?
– Comment sécuriser mon poste clients et éviter des impayés ?
– Externaliser le financement et la gestion de mes comptes clients : comment et à quel prix?

Voir le site d’Afreco
Voir le site de Dubly Duval

Voir le site du GEVIL