Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP

C’est la lune de miel entre l’OL de Jean-Michel Aulas et l’ASVEL du tout jeune retraité de 37 ans, Tony Parker.  L’OL va entrer au capital de l’ASVEL à hauteur de  de 3,4 millions d’euros. Et une nouvelle grande salle multifonctions verra le jour près du Groupama Stadium où l’ASVEL pourra jouer ses grands matches de gala européens.

Le partenariat entre l’OL et l’ASVEL avait déjà annoncé. Il est désormais officialisé, depuis samedi 22 juin.

La solidification de ce partenariat passe d’abord par une prise de participation financière minoritaire de l’OL sur l’ASVEL, à hauteur de 3,4 millions d’euros, « sous la forme d’une augmentation de capital », insiste Jean-Michel Aulas.

Les deux clubs prévoient également de mettre en commun leurs activités de billetterie et de  sponsoring et plus globalement les activités commerciales. A ce titre, OL Groupe garantit un revenu global minimum annuel de 2,5 millions d’euros à l’ASVEL (masculin et féminin) sur plusieurs années.

L’OL va également apporter une contribution de 300 000 euros au Lyon-ASVEL féminin, sacré champion de France pour la première fois de son histoire le mois dernier.

« De fortes ambitions »

« Nous entrons au capital de l’ASVEL pour une longue période. C’est une participation minoritaire, mais significative d’un apport de tous les instants, pour passer d’une dimension nationale à une dimension internationale », s’est félicité Jean-Michel Aulas.

« Cela traduit les fortes ambitions de nos deux clubs »,  rajoute le patron de l’OL.

Mais le plus spectaculaire est aussi ailleurs. Il se traduira par une immense salle multifonctions capable d’accueillir jusqu’à 16 000 personnes en mode concert, 12 000 en mode sport.

« Une centaine d’événements par an » pourront s’y dérouler dont de grands séminaires d’entreprises, des concerts , comme des évènements sportifs.

Un investissement d’une centaine de millions d’euros

Une  salle représentant un investissement d’une centaine de  millions d’euros qui devrait voir le jour en 2022/2023.

Pour Jean-Michel Aulas, « ce projet de création est né d’un constat et du besoin pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de créer une nouvelle salle événementielle  fermée capable d’organiser des spectacles et des événements d’envergure. »

Et de lancer fièrement :  “ Ce sera la plus grande salle événementielle de France, en dehors de Paris”.

Portée par l’Olympique Lyonnais cette grande salle accueillera les grands matches européens de l’ASVEL, aptes à drainer des supporters en nombre.

Toutes les autres rencontres continueront de se dérouler à l’Astroballe, là où bat le cœur historique du club villeurbannais dont Tony Parker est le président.

Ce qui signifie que le projet de nouvelle et grande Arena à Villeurbanne annoncé un temps, avec l’appui, voire même l’enthousiasme de la municipalité, est de facto enterré.