Toute l’actualité Lyon Entreprises

Kumulus, le spécialiste lyonnais de la vape prend du galon en Bourse : la demande d’actions trois fois supérieur à l’offre…

Déjà un parcours en Bourse qui n’a rien de fumeux ! Kumulus Vape dont le cours sur son ancien compartiment, Euronext Access gagne 168 % depuis le 1er janvier et 264 % sur un an va-t-il continuer à nous étonner ? C’est très probable. Mardi 1er juin, la société lyonnaise spécialiste du vapotage sera cotée sur un compartiment plus prestigieux, Euronext Growth dédié aux entreprises à la forte croissance. La demande d’actions a été sur-souscrite trois fois…

Kumulus Vape, société basé à Corbas dans l’est lyonnais, l’un des spécialistes français de la Vape poursuit son beau parcours boursier.

+264 % sur un an

Il est entré en mai 2019 en Bourse par la petite porte, l’Euronext Access (l’équivalent de l’ancien Marché Libre, pas trop contraignant). Les investisseurs et les particuliers qui l’ont accompagné dans son premier parcours boursier n’ont pas à le regretter : le cours a augmenté de 168 % depuis le 1er janvier, de …264 % sur un an.

Il prend du galon puisque désormais, à partir du mardi 1er juin 2021, il est coté sur le compartiment autrement plus prestigieux, de l’ “Euronext Growth” de Paris, celui des valeurs de croissance.

Le vendeur de cigarettes électroniques a compris qu’il lui fallait surfer sur son succès accéléré par la pandémie. Kumulus Vape a plus que doublé son chiffre d’affaires en 2020, l’année Covid, ce qui lui a permis d’accroître ses parts de marché.

Sur l’exercice écoulé, la société a réalisé 22,5 millions d’euros de ventes, soit une hausse de 113,2 %

Le début du nouvel exercice est par ailleurs “ excellent”, avec “la poursuite d’une croissance toujours forte”, se félicite la direction.

Ces bonnes perspectives expliquent que les investisseurs institutionnels comme les particuliers se sont précipités.

Alors que le montant maximal de l’opération était prévu pour lever 5,45 millions d’euros, après exercice intégral de la clause d’extension et de la cession d’actions existantes, la demande globale a porté sur 9 millions d’euros, soit un taux de sur-souscription trois fois supérieur à l’offre ; et ce, avec un prix de l’action fixé à 9,5 euros. Ce qui valorise l’entreprise à 27 millions d’euros.

Objectif désormais du Pdg fondateur : l’Europe

Rémi Baert, le président fondateur de Kumulus Vape se félicite “d’être le seul acteur de la Vape coté sur Euronext.”

Pourquoi faire, cette importante levée de fonds qui offre une nouvelle visibilité à l’entreprise ?

“Grâce aux fonds levés nous allons pouvoir poursuivre notre stratégie de croissance et de prise de part de marché, afin de nous imposer d’ici 2023 au premiers rang des acteurs de la Vape au niveau européen.”

Et d’assurer “Nous avons l’énergie, les moyens, les équipes et toute la confiance de nos clients pour réussir…”

Pour ce faire, 80 % des fonds levés sont destinés à financer d’éventuelles opérations de croissance externe et les 20 % restants sont destinés à accroître les efforts marketing et commerciaux.

A l’issue de l’introduction, le capital social de Kumulus Vape a évolué : Rémi Baert, le Pdg fondateur de l’entreprise détient 34 % des actions et 43 % des droits de vote ; Rock Vision, une Sarl détenue par Amaury Dupouey administrateur de société, 19 % (23 % des droits de vote) et Astrid Menut, 6 % (7,60 % des droits de vote).

Ce qui signifie que le “flottant”, c’est-à-dire le pourcentage d’actions à destination des particuliers est important : 41 %, les actions sont ainsi susceptibles d’être échangées sur le marché boursier, ce qui constitue une bonne base de départ.

Photo : Rémi Baert

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail