Toute l’actualité Lyon Entreprises

L’entrepreneuriat social aura aussi son lieu Totem à Lyon : « le 107 »

Lyon manquait d’un lieu phare illustrant la dynamique que connaît l’entrepreneuriat social dans la Métropole. Il verra le jour en mai 2016. Un immeuble de près de 2 000 m2 situé 107 rue de Marseille dans le 7ème arrondissement de Lyon va être aménagé pour accueillir les entrepreneurs sociaux quelque soit leur forme juridique, avec un goût affiché pour l’innovation sociale.

 L’entrepreneuriat social va aussi avoir son lieu Totem à Lyon, à l’instar de ce que sera la Halle Girard de la Confluence à Lyon pour l’écosystème Numérique lyonnais. Le nom de ce lieu sera facile à retenir : le « 107 ».

 Il sera installé sur un site de 2 000 m2 qui accueillait jusqu’à présent différentes écoles du groupe privé de formation IGS, situé au n°107 de la rue de Marseille, dans le 7ème arrondissement de Lyon.

 Un investissement de 4,2 millions d’euros

 Ce site qui a été construit en 1937 pour accueillir une usine spécialisée dans le caoutchouc industriel se déploie sur trois niveaux. Il comprend actuellement des salles de classe qui seront transformées en bureaux, un atrium, ainsi qu’un amphithéâtre qui sera conservé.

 Cette ancienne usine comporte logiquement une ossature métallique, de nombreuses poutres et briques, le tout doté d’une charpente en bois. Particulièrement adapté, donc, à son futur usage.

 Avec l’acquisition et les travaux d’aménagement, ce futur lieu Totem de l’économie sociale et solidaire lyonnais qui comprendra un fort volet d’innovation, représente un investissement de 4,2 millions d’euros ! Il sera signé de l’architecte Yves Dubalen.

 Ce nouveau site sera d’ailleurs proche dans sa conception du Mundo-M, un centre qui a ouvert ses portes en région parisienne , à l’initiative là encore « d’Etic Foncièrement responsable »..

 Des tarifs de location 30 % inférieurs au prix du marché

 « Nous allons pouvoir proposer aux associations, ONG et entreprises de l’entrepreneuriat social des tarifs de location inférieurs de 30 % au prix du marché », se félicite Cécile Galosleva, la pédégère d’ « Etic Foncièrement responsable », la structure immobilière à l’origine du projet.

 Par quel miracle ? « Parce que le propriétaire des lieux, le groupe IGS a accepté, vu la destination future du bâtiment, de nous céder les locaux à un prix inférieur à celui auquel ils auraient pu prétendre. »

 De surcroît, à travers des levées de fonds successives via le crowdfunding, « Etic Foncièrement responsable » dont la finalité est de développer des opérations immobilières à destination de l’entrepreneuriat social, arrive à se financer à des conditions là encore inférieures à celle du marché.

 Des conditions préalables qui vont permettre aux trente entreprises de l’économie sociale et aux 170 permanents attendus au sein du futur « 107 » de bénéficier d’un loyer de l’ordre de 250 euros le m2. « Sachant également que de nombreux services seront mutualisés. On trouvera ainsi sur ce site de 2 000 m2, une cafétéria bio, une tisanerie, des espaces de réunion et de conférence, une crèche, mais aussi des espaces consacrés au développement de l’entrepreneuriat social », décrit la pédégère.

 « Un rôle d’incubateur d’innovations sociales »

 Cécile Galosleva précise : « Ce site va nous permettre de jouer un rôle important d’incubateur d’innovations sociales. Tous les porteurs de projets, qu’ils soient ONG, associatifs ou à statut d’entreprises classiques, mais à connotation sociale, seront les bienvenus. Nous voulons accompagner les pionniers de l’entrepreneuriat social !».

 Le « 107 » accueillera ainsi différents espaces de co-working à destination des jeunes pousses de l’économie sociale et solidaire.

 Les travaux d’aménagement devraient débuter en novembre 2015 pour une ouverture programmée d’ici un an : en mai 2016.

 « Etic Foncièrement responsable » n’aura aucune difficulté pour trouver des candidats-locataires : déjà plusieurs organisations engagées dans la culture, la préservation de l’environnement, la lutte contre les inégalités et le dialogue citoyen ont exprimé leur volonté d’intégrer les lieux.

 Deux atouts sont escomptés avec l’ouverture du futur « 107 » : « Nous allons pouvoir créer des synergies entre entreprises. Mais, de plus ce futur site va aussi servir de vitrine à l’entrepreneuriat social en lui donnant une visibilité qu’il n’avait pas jusqu’à présent », lance Cécile Galosleva.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail