Toute l’actualité Lyon Entreprises

La fintech lyonnaise “Mon Petit Placement” qui veut démocratiser l’investissement financier, lève 6 M€ pour accélérer sa croissance

La fintech lyonnaise rend accessible l’investissement financier et ambitionne d’atteindre 50 000 clients pour 200 M€ investis d’ici 18 mois.

« Cette levée de fonds est un pas de plus pour Mon Petit Placement dans sa volonté de démocratiser l’investissement financier auprès des particuliers », affirme Thomas Perret, fondateur de Mon Petit Placement. Alors que les Français sont plutôt frileux à investir, la fintech lyonnaise entend bien changer leurs habitudes grâce à son modèle original.

« Notre ambition est de faire passer les Français du statut d’épargnant à celui d’investisseur en leur proposant un accompagnement personnalisé, des produits hauts de gamme, et la possibilité de faire fructifier leurs capitaux tout en soutenant des causes qui leur tiennent à cœur », explique Thomas Perret. Mon Petit Placement associe ainsi la proximité offerte par les banques traditionnelles et l’agilité des pure players, couplée à des outils technologiques innovants.

30 M€ d’encours sous gestion

Ce concept inédit a déjà séduit de nombreux clients.

Depuis le lancement commercial en février 2020, la fintech a conquis plus de 8 000 investisseurs pour un montant total sous gestion de près de 30 M€. Avec un ticket d’entrée à 300€ et des versements mensuels de 100€ minimum, les investisseurs ont accès à des produits financiers haut de gamme, généralement réservés à une clientèle fortunée.

L’enveloppe d’investissement est un contrat d’assurance-vie et les fonds, disponibles à tout moment, sont logés chez des partenaires solides, en l’occurrence Generali et Apicil.

« Nous accompagnons nos clients dans leur stratégie d’investissement en proposant différents portefeuilles de placement avec une approche performance (Volontaire, Énergique, Ambitieux, Intrépide), thématique (santé, climat, solidarité, relance, tech….) ou un mix », fait savoir le dirigeant. Et Mon Petit Placement a tout intérêt à être de bons conseils car elle prélève une commission basée sur la performance des investissements de ses clients. « Le rendement est de 15 % à 20 % sur les placements thématiques et de 3/4 % à 21 % sur les 4 niveaux de risque des portefeuilles », indique le président.

Développement d’un portefeuille en propre

Pour renforcer sa dynamique de croissance et s’imposer comme le leader de l’investissement pour les particuliers en France, Mon Petit Placement vient de clôturer une levée de fonds de 6 M€. Ce nouveau tour de table, après une première levée de fonds de 1,5 M€ menée au printemps 2020, réunit le fonds French Tech Seed, Insurtech Capital, Weaving Invest, Aonia Ventures, French Founders et les investisseurs historiques (Hub612 et business angels) de la start-up.

Cette opération doit permettre de doubler les effectifs (40 collaborateurs aujourd’hui) avec le recrutement de profils seniors, développer de nouvelles fonctionnalités communautaires sur l’application, industrialiser certains process d’accompagnement personnalisé grâce à l’IA, et diversifier l’offre de produits financiers.

« A la fin du 1er semestre 2022, nous devrions lancer notre propre fonds afin de pouvoir décider des orientations d’investissement en fonction des appétences de nos clients. Une thématique autour de l’introduction en bourse d’entreprises de différents secteurs est une piste », révèle Thomas Perret.

Photo : l’équipe de « Mon Petit Placement “.