Toute l’actualité Lyon Entreprises

« Etic foncièrement responsable » qui s’est imposé ces dernières années (cf “le 107”, rue de de Marseille à Lyon) comme un acteur majeur dans les projets immobiliers de l’économie sociale et solidaire à Lyon et en France, a été la cheville ouvrière d’un projet porté par les habitants du quartier. Une réussite.

Les habitants du quartier de la Martinière attendaient ce moment depuis six ans. Six ans en effet que leur Halle était fermée.

Elle a rouvert ses portes lundi 27 novembre pour être inaugurées en grandes pompes le vendredi 1er décembre en présence d’élus et de nombreux habitants du quartier.

Beaucoup d’agitation, pour de petites Halles de quartier (450 m2) ? Non car le résultat est à l’aune des difficultés rencontrées. Le dossier était complexe.

La Halle avait fermé ses portes fin 2011, faute de fréquentation et en raison de la baisse du nombre de commerces.

L’appel à projet lancé par la municipalité lyonnaise propriétaire des lieux est d’abord remporté par un groupement de producteurs qui jette l’éponge en 2013 pour des raisons économiques.

Finalement c’est la société de financement coopératif de l’Economie Sociale et Solidaire, « Etic foncièrement responsable » que dirige Cécile Galoselva qui débloque la situation.

 Et ce, en déboursant 1,4 millions d’euros pour installer des producteurs dans la lignée du développement durable : une épicerie bio et un poissonnier adepte de la pêche durable, ainsi qu’un food court, c’est à dire une salle de restaurant commune à plusieurs points de restauration.

Le projet correspond à la tendance de fond du moment : la recherche d’une nourriture saine et durable dans une ambiance qui en l’occurrence s’affiche d’emblée chaleureuse.

Un investissement de 1,4 million d’euros

Ce projet correspond aussi au besoin du quartier car en réalité, c’est un collectif d’habitants (L’association Hall Mart), arrivé la première fois en 2ème position lors de l’appel d’offres qui a récupéré le projet, après la défection du premier.

C’est là où intervient donc « Etic Foncièrement Responsable », qui a obtenu le feu vert de la municipalité lyonnaise. C’est cet acteur qui a pris à sa charge l’intégralité des travaux : 1,4 million d’euros.

Cher, très cher, pour 450 m2, mais il a fallu réaliser de d’importants travaux de remise aux normes dans celle qui a été la toute première Halle de Lyon (1837) et qui n’était même pas dotée de chauffage.

La ville reste propriétaire du bâti. Un bail emphytéotique administratif de 40 ans a été signé moyennant une redevance annuelle de 1 000 euros.

Largement ouverte sur le quartier

L’architecte du projet, le Lyonnais Bruno Cateland, a ouvert les Halles sur le quartier grâce à de larges baies vitrées, tamisant le trop plein de lumière par des brise-soleil en bois, jouant le rôle de filtres pour gérer l’apport solaire et éviter la surchauffe l’été.

Comme ETIC, ce sont des acteurs de l’ESS qui se sont installés : Prairial Halle, une structure créée en lien avec la société Prairial, la première coopérative bio de France née en 1971, qui est en charge de la gestion de l’épicerie : elle s’approvisionne chez une centaine de producteurs locaux. C’est une Scop (société coopérative et participative) détenue par ses salariés.

Un autre espace est réservé à un restaurant-bar à tapas, géré par « Cuisine itinérante », un traiteur éco-responsable à Lyon qui propose une restauration à base de produits locaux, bio, équitable et de saison.

On y trouve aussi une crêperie bretonne, mais dont les produits proviennent de la région, ainsi que la société lyonnaise « Moi, pur jus » ; et enfin, donc, un poissonnier adepte de la pêche durable qui propose aussi ses plateaux de fruits à mer à emporter ou à manger sur place.

D’après ces commerçants, le démarrage a été excellent. La montée en charge devrait le confirmer : clair, lumineux, aéré, correspondant aux besoins du quartier, mais en même temps lieu de restauration et de détente grâce au bar et au food court, les Halles de la Manière new look paraissent bien parties pour cette fois redevenir pérennes…

Halle de la Martinière 23, rue de la Martinière (Lyon 1er ). Épicerie ouverte du lundi au samedi de 10 à 20 heures. Espace restauration ouvert tous les jours de 7 heures à minuit.