Toute l’actualité Lyon Entreprises

Dans un contexte où le bio gagne en importance, La Vie Claire dont le siège est basé à Montagny dans le Rhône est une enseigne qui connaît une forte croissance. Avec 353 magasins sur tout le territoire français, l’enseigne est devenue une référence, même si elle n’est pas présente encore dans quelques départements, dont la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle va ouvrir trois nouveaux magasins dans la Métropole lyonnaise.

Entre 1948, date de fondation de La Vie Claire, et 2018, 70 ans d’existence…

Et une cure de jouvence actuellement, la Vie Claire ne cessant de surfer sur la popularité grandissante du bio. Avec un chiffre d’affaires qui s’est élevé à 215 millions d’euros en 2018, La Vie Claire connaît une forte progression de ses ventes.

En 2014, son chiffre d’affaires n’atteignait pas les 100 millions euros !

L’enseigne ne cesse de voir le nombre de ses magasins progresser : l’année 2018 a enregistré l’ouverture de 56 nouveaux magasins dont 37 en franchise. Soit la création de plus de 100 embauches notamment dans les magasins, mais également au siège situé à Montagny dans l’Ouest Lyonnais.

Des projets d’agrandissement dans l’offre et la notoriété

L’objectif 2019, pour sa direction est de continuer à développer son parc de magasins.

Dans cette optique, trois nouvelles ouvertures sont prévues à Lyon dont deux vers les campus de l’Université de Lyon et de la Guillotière.

Dans la région, des ouvertures sont prévues également à Bourg-en-Bresse et à Valence.

Même si l’objectif est d’ouvrir encore davantage de magasins, La Vie Claire a également rencontré des échecs et des fermetures. La marque veut encore s’étendre  et vise une première ouverture à Marseille, ainsi que dans d’autres communes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La question des produits de l’enseigne

La Vie Claire veut continuer à agrandir sa gamme et développer son offre.

A ce jour, l’enseigne commercialise environ 1 900 produits différents, allant des fruits et légumes aux cosmétiques, en passant par les savons. Deux cents nouveaux produits sont dans les starting-blocks.

Brigitte Brunel Marmone, présidente du directoire de La Vie Claire, s’est exprimée sur un sujet controversé : la provenance des produits bio dont beaucoup sont en provenance de l’étranger, en expliquant que “si l’enseigne est restée dans la région c’est parce qu’elle est l’une des premières régions agricoles de France.

La présidente assure que même si certains produits, dont la banane ou d’autres fruits exotiques, ne viennent pas de France, un contrôle de qualité minutieux est réalisé. 

  Sa directrice assure ne pas être inquiétée par la concurrence grandissante, alors qu’elle côtoiera lors de ses prochaines ouvertures, les labels Carrefour Bio, Naturalia ou Bjorg qui surfant aussi sur la vogue bio, connaissent la même croissance TGV.

La croissance du bio est telle qu’elle peut profiter à tous les acteurs.

Centre de préférences de confidentialité