Toute l’actualité Lyon Entreprises

A l’issue d’un appel d’offres international, ce sont les cabinets d’architectes lyonnais Archigroup et Thierry Roche associés qui ont été choisis pour opérer la profonde transformation de l’immense Campus de 11 hectares situé dans la banlieue ouest de Lyon, du Crédit-Agricole Centre-Est.

Le Crédit Agricole Centre-Est recèle une originalité que ne possèdent pas ses confrères banquiers : il dispose à son siège de Champagne-au-Mont-d’Or d’un immense Campus de…onze hectares, où, au sein d’un immense parc, il a non seulement installé ses bureaux et ses satellites, mais aussi des entreprises amies, ainsi qu’un incubateur.

On y trouve des filiales du Crédit Agricole spécialisées dans le domaine des paiements, de la santé, du leasing, du factoring, de l’informatique ou de l’immobilier.

Le site accueille également depuis la mi-mars 2017 le Village by CA Centre-Est, comprenant des bureaux pour l’accueil de start-up, ainsi qu’un auditorium rénové et des espaces collaboratifs ouverts aux entreprises extérieures.

Bâti il y a trente ans, ce site avait pris un sérieux coup de vieux. Le conseil d’administration du Crédit Agricole Centres-Est a décidé vendredi 17 novembre d’investir 70 millions d’euros pour transformer ce vaste Campus.

A l’issue d’un concours d’architectes ouvert à des cabinets nationaux et internationaux, c’est le projet présenté par l’équipe constituée des cabinets lyonnais Archigroup et Thierry Roche associés qui a été choisi pour conduire cette transformation.

Ce sera une œuvre de longue haleine, difficile sur le plan opérationnel car sur ce Campus qui accueille 29 000 m2 de bureaux, pas moins de 1 500 salariés travaillent. C’est la raison pour laquelle le terme des travaux qui vont être lancés a été fixé à l’année 2022.

Des espaces collaboratifs ouverts aux entreprises extérieures

L’objectif fixé : à travers ces travaux : « fonctionner en véritable Campus et favoriser le développement des nouveaux modes de travail, plus nomades et collaboratifs. »

 « C’est un projet vecteur de la transformation de l’entreprise plus qu’un projet immobilier », explique-t-on du côté de la direction du Crédit Agricole Centre-Est : son directeur Raphaël Appert et son président, Jacques Ducerf.

« Convaincu du lien fort entre les espaces et les modes de travail, nous voulons

proposer un cadre adapté et adaptable, permettant de répondre aux besoins de performance et de bien-être au travail et à leurs évolutions dans les vingt prochaines années », précisent-ils.

Le choix qui a été effectué « est de garder un site horizontal, à taille humaine et en harmonie avec l’environnement naturel exceptionnel constitué par le parc avec beaucoup d’arbres classés. »

Objectif : une baisse de 80 % de la consommation énergétique

C’est aussi un projet qui se situe dans le cadre du« Plan Climat » de la Métropole lyonnaise, avec une orientation forte sur la performance énergétique des immeubles. Il vise une réduction de 80 % de ses consommations actuelles en énergie.

C’est dans ce cadre que le projet des cabinets lyonnais Archigroup et Thierry Roche associés a été retenu « pour sa capacité à proposer une transformation qui à la fois respecte l’histoire de l’entreprise et de ce bâtiment et où pourront se développer de nouvelles formes de travail et de collaboration tout en préservant l’environnement », explique la direction de la banque verte qui entend bien continuer à travailler dans un cadre toujours aussi vert…