Toute l’actualité Lyon Entreprises

Un atelier et un centre de livraison vont suivre dans la périphérie lyonnaise. Le groupe d’Elon Musk recherche également un distributeur sur l’agglomération pour ses méga-batteries, domestiques et professionnelles. Il va falloir prendre en compte ce nouveau venu qui a les dents aussi longues que ses batteries possèdent d’autonomie…

Un véritable OVNI dans le ciel automobile ! Parmi les quarante-cinq constructeurs annoncés au prochain salon de l’automobile de Lyon qui ouvre ses portes la semaine prochaine à Lyon-Eurexpo, il en est un qui exposera pour la 1ère fois : Tesla.

Une bonne raison à cela : il y a cinq ans, cette marque née en 2003 aux Etats-Unis n’était pas présente en Europe !

Quand le créateur de Tesla, Elon Musk a annoncé qu’il allait fabriquer et vendre des voitures électriques haut de gamme, beaucoup, dans le monde de l’automobile où l’on n’aime pas beaucoup les remises en cause, se sont esclaffé.

A ce jour, Tesla est devenu le leader mondial des voitures électriques premium. Pas difficile d’ailleurs : pour l’instant-mais plus pour longtemps, Audi et Porsche sont en passe de l’imiter-Tesla est le seul sur ce créneau.

50 à 55 000 voitures vendues cette année dans le monde

Ainsi la société d’Elon Musk va vendre cette année entre 50 000 et 55 000 voitures dans le monde

C’est peu, penserez-vous. Pas sûr, si l’on sait que le prix de base du seul modèle pour l’instant sur le marché, la « Model S » démarre à… 70 800 euros.

Pourtant, Tesla qui vient d’arriver en Europe où il va construire une usine d’assemblage (aux Pays-Bas) est déjà n° 1 des ventes thermiques et électriques en Norvège. Il a déjà vendu depuis le début de l’année en France près de quatre cents véhicules.

Quatre succursales seulement en France

Et ce, avec seulement trois succursales : Paris, à Aix-en-Provence et à Bordeaux.

La quatrième, la seule à être présente en centre-ville, d’une superficie de 150 m2, vient d’ouvrir ses portes avenue de Saxe à Lyon. Elle est dirigée par un ancien du Groupe Delorme, Nicolas Tardy.

Olivier Loedel, le responsable de Tesla France n’a pas caché que le constructeur US entend s’implanter rapidement dans la Métropole lyonnaise et en Rhône-Alpes, la zone d’influence de la nouvelle succursale lyonnaise.

Un atelier, ainsi qu’un centre de livraison doivent voir rapidement le jour dans la périphérie lyonnaise : au début de l’année prochaine. Quelques dizaines d’emplois en perspective.

Mieux, Elon Musk qui aime bousculer les habitudes a lancé un nouveau pari, bien en phase avec les énergies vertes : la vente à l’échelon mondial de batteries domestiques et professionnelles à la technologie lithium-ion. Le groupe recherche un distributeur à Lyon et par ailleurs dans les grandes villes de France.

Superchargeurs

Ce qui fait le succès de Tesla : c’est justement sa technologie qui permet aux batteries de la Model S d’afficher une autonomie de 530 km. Bien avant ses confrères, d’ailleurs, le constructeur américain a déployé des bornes de recharge dans toute la France : les « super-chargeurs ». La plus proche de Lyon se trouve à Chasse-sur-Rhône, près de Vienne (Isère) : huit bornes. C’est dans le contrat : l’utilisation de ces super-chargeurs est gratuite pour tous les possesseurs de Tesla.

Reste que face à cette menace pour leur suprématie, les constructeurs allemands ont déjà fourbi leur réplique qui prendra la forme d’une Audi et d’une Porsche tout électrique aux performances similaires.

Comment Tesla entend-t-il répliquer à cette amorce de véritable concurrence ? En élargissant sa gamme.

Bientôt un nouveau modèle : la Tesla X

Ainsi, dès le début de l’année prochaine, la Tesla X, la dernière née apparaîtra dans la vitrine de la succursale lyonnaise. Il s’agit d’un SUV, à la fois plus familial et plus haut-de-gamme du Model S. En attendant d’ici deux à trois ans, la Tesla grand public, ou en tout cas plus abordable, qui devrait amener le constructeur à faire du volume.

Avec ses 50/55 000 voitures, Tesla est actuellement plus valorisé en Bourse que le groupe PSA Peugeot Citroën et ses 2,9 millions de véhicules vendus !

Pour l’instant, la success story Tesla tient bon la route.