Toute l’actualité Lyon Entreprises

Gabriel Paillasson, l’ancien pâtissier de Saint-Fons, un orfèvre de la pâtisserie, deux fois MOF, passe le témoin de la Coupe du Monde de la pâtisserie qu’il a créée, au roi du macaron, le Parisien Pierre Hermé, nouveau président.

Héritier de quatre générations de boulangers pâtissiers alsaciens, Pierre Hermé a commencé sa carrière à l’âge de… 14 ans, auprès de Gaston Lenôtre..

Son approche originale du métier de pâtissier l’a conduit à révolutionner les traditions les mieux établies. Par exemple, éliminer les décors excessifs ou inutiles qui encombrent les pâtisseries, ou encore « utiliser le sucre comme le sel, c’est-à-dire un assaisonnement qui permet de relever d’autres nuances de saveurs » et enfin remettre en question son propre travail, en explorant de nouveaux territoires du goût ou en revisitant régulièrement ses propres recettes.

Créée en 1997 par Pierre Hermé et Charles Znaty, l’entreprise connaît depuis 2010 une rapide expansion au niveau international avec plusieurs dizaines de points de vente en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

En bousculant les traditions, il est ainsi devenu une référence de la pâtisserie à l’échelle mondiale.

C’est pour son savoir-faire et sa stature internationale qu’il a donc été désigné par ses pairs nouveau Président de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, qui a révélé depuis 30 ans les meilleurs jeunes talents comme Christophe Michalak, Angelo Musa, Quentin Bailly ou plus récemment Etienne Leroy, Pierre Marcolini, tous vainqueurs de la Coupe du Monde.

Pierre Hermé succède ainsi à Gabriel Paillasson, double Meilleur Ouvrier de France (MOF), créateur du concours il y a trente ans, qui a consacré sa vie et sa carrière au métier de pâtissier.

L’ancien pâtissier de Saint-Fons a contribué à faire de la Coupe du Monde de la Pâtisserie un concours qui s’est imposé au côté du Bocuse d’or pour la gastronomie et reconnu de tous, dont il devient Président honoraire.

La prochaine épreuve de la Coupe du Monde de la Pâtisserie sera la sélection européenne les 12 et 13 janvier 2020, à Paris ; et ce, durant le salon Europain.

Centre de préférences de confidentialité