Toute l’actualité Lyon Entreprises

Depuis 1997, Lyon est devenu le port avancé de Marseille pour le trafic de conteneurs. Aujourd’hui, 50% du trafic maritime du bassin Rhône-Saône passe par le port de Marseille Fos.

Le port de Lyon occupe une place essentielle et stratégique dans les échanges commerciaux Rhône-Saône et avec le bassin méditerranéen. Des navettes régulières fluviales et ferroviaires assurent les liaisons.

Aujourd’hui, il existe vingt-deux services hebdomadaires entre la région Auvergne Rhône-Alpes et le port de Marseille Fos, dont 17 liaisons ferroviaires et 5 liaisons fluviales. Les premières représentent plus de deux départs par jour, avec une part des flux de conteneurs du port de ou vers Auvergne Rhône-Alpes estimée à 30 %.

Les secondes représentent un convoi fluvial par jour ouvrable, et une part des flux conteneurs par le fleuve de ou vers Auvergne Rhône-Alpes estimée à 25%.

De bons chiffres, qui réaffirment la position dominante du port de Marseille pour la région Auvergne Rhône-Alpes.

Mais Jean-Luc Chauvin, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Marseille Provence, estime qu’”il faudra peut-être plus de services à l’avenir.”

Un avis partagé par la directrice générale du grand port maritime de Marseille, Christine Cabau-Woehrel. “Vingt-deux services hebdomadaires et 50 % du trafic fluvial du bassin Rhône-Saône c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. C’est toujours moins cher de passer par le port de Marseille que par tout autre port. On veut continuer à développer cette coopération, et également devenir visibles à l’international.”