Toute l’actualité Lyon Entreprises

Comment se distinguer de ses confrères, qui, comme lui s’attaque au marché plutôt lucratif des appartements haut-de-gamme ? Le promoteur lyonnais SLC Pitance pense avoir trouvé la solution en embauchant un architecte d’intérieur qui avant même la construction proposera à ses clients une adaptation du logement à son goût, voire même le mobilier et la décoration…

Le promoteur lyonnais SLC Pitance va embaucher à la rentrée un architecte d’intérieur qui pourra guider les candidats à l’achat jusqu’à la concrétisation de leur acquisition : une proposition qui pourra aller du choix des matériaux, à l’emplacement des cloisons en passant par le type ou l’emplacement de l’escalier, etc. Son recrutement est en cours.

Il a également développé un partenariat avec la société RBC qui propose déjà un accompagnement sur mesure et personnalisé à ses nouveaux propriétaires/acquéreurs aussi bien en matière de mobilier que de décoration.

« Nous souhaitons d’abord et avant tout privilégier le service : nous sommes bien décidés à nous adapter à la demande », explique Olivier Badarelli, le directeur général de l’entreprise : il a pris en début d’année la direction de SLC Pitance après une carrière internationale dédiée à l’immobilier haut de gamme, en Allemagne et au Portugal.

Olivier Badarelli est le nouveau directeur général de Pitance : il a pris ses fonctions en début d’année

Et ce dernier d’ajouter : ” Lorsque nos clients se lancent dans un achat de cette importance, c’est l’histoire d’une vie que nous accompagnons ; et nous devons être en mesure de leur proposer le bien correspondant exactement à leurs attentes.”

Le promoteur lyonnais SLC Pitance est sur un marché de niche : l’immobilier haut-de-gamme. Son aire de prédilection est située là où se trouvent de hauts revenus : dans la région lyonnaise et dans le Genevois.

 De 5 000 à 7 000 euros le mètre carré

Cette filiale à 100 % de Bouygues Immobilier auquel il est adossé depuis 2004, est promoteur, pas constructeur.

Cette société de vingt-huit salariés et de 45 millions d’euros de chiffre d’affaires (en 2017) conçoit, élabore, des maisons ou des appartements haut-de-gamme dont les prix au mètre carré s’échelonnent entre 5 000 et 7 000 euros, en moyenne. Des appartements dont le prix atteint ou dépasse le plus souvent les 400 000 euros. Il a livré 150 logements l’année dernière : 400 sont actuellement en cours de construction.

Relativement peu concurrencé sur ce marché jusqu’à présent, il voit depuis plusieurs années un certain nombre de ses confrères s’attaquer aussi à cette niche très intéressante.

D’où le virage qu’il est en train de prendre.

Il compte également s’intéresser à un autre marché dont il ne s’occupait pas jusqu’à présent : les ZAC. Désormais celles-ci proposent aussi souvent des programmes haut de gamme, en sus des logement à loyers ou à prix plus modérés.

 Bataille pour le foncier

SLC Pitance a ainsi été le promoteur du bâtiment Hikari dans le quartier de la Confluence à Lyon.

Une bonne raison à cette volonté d’extension : le manque de foncier dans la région lyonnaise qui se fait de plus en plus vif. « Il existe actuellement une bataille acharnée sur la maîtrise foncière », reconnaît Olivier Badarelli.

Une des explications, avec la rareté actuellement des biens à acquérir, le stock de logements à vendre ayant fortement diminué, se traduisant par une flambée des prix de l’immobilier neuf actuellement à Lyon : + 8,8 % sur les douze derniers mois et + 0,9 % au mois d’avril, selon le baromètre « Meilleursagents.com ». Pour la première fois depuis un an, Lyon devient ainsi la Métropole française où les prix ont le plus galopé…