Toute l’actualité Lyon Entreprises

Méga levée de fonds pour la « scale up » lyonnaise Wizaplace : 13 millions d’euros !

L’objectif est tout simple : devenir tout bonnement le leader, non pas seulement français ou européen, mais mondial de la création de places de marché dans les entreprises…

La société lyonnaise Wizaplace, plateforme de création de « market places » en mode SaaS ou en français, de places de marchés de services sur mesure, annonce une levée d’une taille rare à Lyon et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes : 13 millions d’euros.

Son job : « équiper les entreprises de nouvelles plateformes d’échanges et bouleverser l’économie de leurs achats, de leurs ventes et de leurs réseaux de distribution. »

L’opération a été menée par Bpifrance, via son Fonds Ambition Numérique (FAN), et le CM-CIC Innovation, accompagné de Omnes.

Déjà 3 millions d’euros levés

Wizaplace avait déjà levé 3 millions d’euros, en deux tours en 2015 et 2017.

Destinée initialement au e-commerce, Wizaplace, nouvelle pépite de la « platform economy », cible donc désormais principalement le B2B, le marché des entreprises.

Son atout, estime-t-elle est de proposer « une offre modulable couvrant tous les usages d’une entreprise qu’ils soient internes ou liés à la distribution de produits et services. »

« Nous allons disposer des moyens nécessaires pour délivrer toute la puissance de notre modèle, décrit Eric Alessandri, le Pdg de Wizaplace : permettre aux entreprises de créer facilement et rapidement des marketplaces pour tous types de projets : e-commerce, e-procurement, digitalisation de réseaux de franchises ou marketplaces d’économie circulaire B2B. »

Et d’ajouter : «  Nous comblons une anomalie de marché : la marketplace est un besoin fonctionnel standard, mais trop rarement identifié, qui appuie de façon très efficace la transformation digitale des entreprises. Notre solution SaaS permet de « plateformiser » de très nombreux usages.»

Et de lancer crânement : «  nous voulons devenir le leader mondial de ces solutions « marketplaces pour l’entreprise ».

D’Anne Roumanoff à Engie

Pourquoi une telle assurance ?

D’abord parce qu’il n’y a qu’une dizaine d’acteurs dans le monde sur ce marché. Et que Wizaplace est l’une des seules société de fabrication de places de marchés à pouvoir s’adresser à tous les segments grâce aux outils qu’elle a mis en place, dès 100 000 euros. Et à ce tarif, elle fournit le moteur, le front office intégré, mais aussi le front office pour les vendeurs.

Ainsi par exemple, elle a vendu une place de marché à l’humoriste Anne Roumanoff qui rassemble tous les acteurs du spectacle vivant, mais aussi au géant Engie. Et pour l’heure, elle est la seule à avoir pris cette direction.

Avec cette nouvelle levée de fonds, celle qui n’est déjà plus une « start-up », mais une « scale-up » et pourquoi pas demain, une « licorne », entend étendre le périmètre fonctionnel de son produit pour le rendre encore plus puissant et se développer à l’international, notamment en Europe.

« Cet apport en capital va nous permettre de passer au niveau supérieur et de commercialiser notre solution chez nos voisins européens. Nous connaissons déjà une traction très forte en France, l’objectif est maintenant de l’étendre à d’autres marchés. » explique Eric Alessandri.

Recrutements et nouveaux locaux

Déjà fort de cinquante collaborateurs, Wizaplace compte renforcer ses effectifs, en doublant l’équipe technique d’ici mi-2020 et en recrutant de nouveaux talents pour les équipes commerciale, marketing, produit et support.

L’entreprise déménagera d’ici la fin de l’année 2019, à Lyon, dans de nouveaux locaux de 1100 mètres carrés.

Elle compte déjà près de soixante-dix clients des start-up, comme de grands groupes : Engie, Somfy, Arkéa, FFF, Cash Converters, etc.. Implanté à Lyon, Wizaplace a aussi des bureaux à Paris 16ème.

Tuan Tran, Directeur d’investissements dans l’équipe Digital Ventures de Bpifrance, explique la raison de l’accompagnement dans cette levée de fonds de la Banque publique d’investissements : « Une des tendances les plus structurantes du 21ème siècle pour le marché du retail a été celle des marketplaces en ligne. La vague de plateformisation continue de se propager au-delà de l’e-commerce ou du B2C et nous sommes convaincus que Wizaplace est idéalement placée pour profiter de l’émergence des marketplaces B2B ».

Francois-Xavier Dedde, directeur d’investissements chez Omnes qui participe aussi à cette levée de fonds vise l’hypercroissance de la « scale up » lyonnaise : « L’investissement dans Wizaplace s’inscrit pleinement dans la stratégie d’Omnes qui consiste à accompagner des pépites tech dans leur phase d’hypercroissance ».

Une “hypercroissance” que devrait doper désormais cette importante levée de fonds.

Photo : Eric Allessandri, Pdg de Wizaplace