Toute l’actualité Lyon Entreprises

La société lyonnaise Elsalys Biotech, nouvel acteur de l’immuno-oncologie, a annoncé le 20 avril dernier l’enregistrement de son Document de Base par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Celui-ci constitue la première étape du projet d’introduction en Bourse de cette société sur le marché d’Euronext Growth, l’ex-Alternext, réservé aux valeurs ce croissance.

Cette entreprise fondée en 2013 et dont le siège est basé dans le 7ème arrondissement de Lyon est au cœur de la nouvelle vague de l’immunothérapie

L’immunothérapie est en effet aujourd’hui un segment de marché très dynamique, et en particulier ses applications en immuno-oncologie.

 Le chiffre d’affaires des médicaments d’immunothérapie est estimé à 45 milliards de dollars pour 2025[, dont 30 milliards de dollars dès 2020 sur le seul segment des anticorps immunomodulateurs dans le cancer.

Les recherches actuelles visent à valider de nouveaux mécanismes d’action capables de se combiner avec les traitements ayant déjà démontré un rapport bénéfice / risque positif dans de nombreux cancers afin d’en renforcer l’efficacité et de mieux identifier les patients répondeurs à chaque traitement.

Le marché est ainsi engagé dans une nouvelle vague d’innovation portée par les combinaisons thérapeutiques.

La biotech lyonnaise se positionne au cœur de cette révolution de l’immunothérapie, en associant de nouvelles cibles thérapeutiques à de nouveaux formats d’anticorps.

Ses traitements ambitionnent « d’offrir de nouvelles options aux patients en situation d’impasse thérapeutique ».

 ElsaLys espère obtenir dès 2020 une autorisation de mise sur le marché pour l’Europe et en 2021 pour les Etats-Unis pour son traitement le plus avancé, le Leukotac. 

 Cet anticorps, actuellement en phase III d’essais cliniques, permet de lutter contre les réactions de rejet en cas de greffe de moelle osseuse.

 Cette réaction aiguë du greffon est une maladie orpheline, de très mauvais pronostic, indique la société.