Toute l’actualité Lyon Entreprises

Maud Billard-Coester

Maud Billard-Coester dirige le groupe Kardol depuis 2000, société spécialisée dans les solutions métiers pour l’industrie (santé, automobile, plasturgie, …). Aux côtés d’Alexandre Poncet, son associée, elle forme un duo assez atypique dans un secteur de l’informatique trusté par les hommes.

Maud Billard-Coester, femme de caractère, est à la tête d’une entreprise de 145 salariés avec un chiffre d’affaires de 24,4 M€ réalisé en 2018. Sa société Kardol met en place des systèmes d’informations pour les PMI, les désormais fameux ERP, devenus les colonnes vertébrales des PME.

Tout d’abord, diplômée de l’EM Lyon, Maud Billard-Coester débute sa carrière dans le domaine de la finance, où elle occupe successivement des postes en audit financier, en contrôle de gestion, avant de devenir chef de produit au sein du groupe Rhône-Poulenc.

Par la suite, elle lance en 2000, avec Alexandre Poncet, une entreprise dans le conseil et la distribution en ligne de produits phytosanitaires. Mais sa passion pour l’entrepreneuriat ne s’arrête pas là. Ainsi, 11 ans plus tard, elle reprend la société Kardol avec son associé de toujours. Aux côtés d’Alexandre Poncet, elle forme un duo assez atypique dans un secteur de l’informatique majoritairement géré par les hommes.

C’est une grande chance de pouvoir être minoritaire. On est dans un monde d’hommes. Quand on est une femme, on est encore plus visible ”  explique-t-elle.

Prônant un management participatif et en charge de la stratégie du groupe et de son pilotage, Maud Billard-Coester sait comment faire partager sa vision avec l’ensemble de ses 111 salariés, leur donner à chacun l’envie d’oser.

Nous sommes chez Kardol en pleine libération de l’entreprise. Cette métamorphose que doit opérer l’entreprise nous semble essentielle pour mieux servir nos clients demain, et pour que les salariés se sentent encore plus à l’aise et maîtres de leurs choix et de la construction de l’entreprise ” Affirme-t-elle.

Concernant le débat autour de la place des femmes à des postes clés, Maud Billard-Coester estime que les femmes n’osent pas trop. ” Elles ne veulent pas trop donner dans leur job. Il faut oser, avoir envie et avancer… Il faut saisir sa chance et oser .”

Pour elle, les femmes ne devraient plus sacrifier leur vie professionnelle à celui familial. ” Il faut trouver un équilibre entre les deux.”