Toute l’actualité Lyon Entreprises

Afin d’optimiser l’offre de mobilité dans la Métropole lyonnaise, les entreprises Berthelet et Eiffage énergie systèmes ont développé le projet Mia, made in Lyon, utilisant la navette Navya. Un petit bus autonome va être  expérimenté au printemps dans l’est lyonnais pour relier la Zac des Gaulnes.

La présentation de la navette autonome lyonnaise Mia s’est faite à l’occasion du salon Pollutec.

Ce projet Mia imaginé en 2016 deviendra une réalité dans la mobilité lyonnaise dès ce printemps.

Les entreprises Eiffage énergie systèmes et Berthelet, porteurs du projet Mia exploité avec une navette du constructeur Navya, ont accueilli les visiteurs du salon qui se sont attardés sur la navette qu’ils pourront apercevoir dans quelques mois dans la métropole.

Pour Olivier Malaval, directeur région centre-est d’Eiffage énergie systèmes, il était important de se positionner sur un un tel projet de navette autonome car elle pourrait bien représenter un moyen de transport fiable pour se déplacer en ville dans les prochaines décennies.

Une navette symbole des nouvelles mobilités de la ville de Lyon

Le territoire qui sera prochainement desservi par le projet Mia se situe au Terminus de la Ligne T3 pour relier le dernier kilomètres vers la Zac des Gaulnes à Meyzieu, dont une partie n’est pas desservie par les transports en commun.

Pour ce faire, Berthelet et Eiffage énergie systèmes ont travaillé avec la Métropole, la Serl et le Sytral à travers un partenariat privé public.

Une navette circulera, proposant  une capacité de 10 à 15 personnes par trajet.

Si la navette autonome doit encore se faire connaître du grand public, ce projet participe à la forte initiative de la Métropole lyonnaise visant à lutter contre ” l’autosolisme “.   

Centre de préférences de confidentialité