Toute l’actualité Lyon Entreprises

« Indépendamment des conclusions du rapport publié par le Sytral en juillet 2019, l’association d’usagers, Déplacements Citoyens a toujours été favorable à ce que les usagers participent au financement des Transports en Commun Lyonnais, tout en approuvant des tarifs sociaux réduits ou très réduits pour certaines catégories.

Ce qu’on appelle la “gratuité” n’est pas de la gratuité (les salariés assurant le service des TCL ne sont pas des bénévoles). Ce serait  un report ailleurs, notamment sur l’impôt, des besoins de financement du réseau

Pour situer les ordres de grandeur aux TCL : les produits d’exploitation (abonnements, tickets etc.) des usagers ont été budgetés en 2019 à raison  de 252 millions et les charges d’exploitation pour 406 millions, ce qui nous conduit à un ratio recettes/ dépenses d’exploitation de l’ordre de 60 %  (le meilleur de France).

Ce bon ratio est la conséquence de la forte augmentation de la fréquentation de notre réseau :
Alors que la population a augmenté d’environ 20 % au cours des 20 dernières années, le nombre de voyages a presque doublé au cours de la même période !  il a atteint en 2018 environ 1 voyage par jour et par habitant  (Lyon est là aussi en tête des villes françaises)  Forte augmentation de fréquentation, elle-même consécutive aux améliorations importantes apportées  depuis 1978  ( notamment construction de 4 lignes de métro et de 5 lignes de tram).
En d’autres termes, au fil des années, les usagers, et particulièrement les très nombreux abonnés, en ont eu de plus en plus pour leur argent.

Et Lyon, est devenu dans ce domaine  une référence au niveau national et international.

Notre position est qu’il faut continuer dans cette voie, qui a fait ses preuves, sans faire de la démagogie à l’approche des élections locales de 2020, et ne pas prétendre pouvoir raser gratis.
Beaucoup de projets sont en effet à financer :

D’abord les projets en cours, parmi lesquels :

  • le premier tronçon de la ligne de tram T6 entre Gerland et les Hôpitaux Est
  • la mise en site protégé de la ligne de bus C3 entre le Pont Lafayette et le boulevard Laurent Bonnevay
  • le prolongement du métro B de la gare d’Oullins aux Hôpitaux Sud
  • les plans “avenir métro” et avenir “tramway” (avec renforcement de leurs capacités de transport, et la mise en route de l’automatisme intégral, sans conducteur, de la ligne B de métro dans un avenir proche, puis à terme de la ligne A)

Et ensuite des projets que Déplacements Citoyens appelle de ses vœux, notamment :

  • construction d’un métro E de la gare d’Alaï à Part Dieu Villette, via Le Point du Jour et Bellecour,
  • finalisation rapide du tram T6 des Hôpitaux Est au campus de La Douaprolongement du tram T3 de Meyzieu ZI jusqu’à l’agglomération de Pont de Chéruy, avec un tram toutes les 5mn au départ de Part Dieu à l’horizon 2025, dont un sur quatre (toutes les 20 mn) aurait Pont de Chéruy comme terminus, les autres  ( trois sur quatre) gardant leur terminus des Panettes.
  • mise à l’étude de nouvelles lignes fortes (tram ou BHNS)  en direction de Vaulx en Velin,  (débat public Déplac. Citoyens sur ce  sujet prévu le  mercredi 27 novembre 2019)
    etc.

En conclusion :
Non à des transports au commun au rabais, et à la gratuité pour les usagers.
Oui à un service TCL toujours plus large et plus efficace, avec une participation des usagers à son financement.”

Jean Murard, président de l’association Déplacements Citoyens Lyon-Villeurbanne