Toute l’actualité Lyon Entreprises

Ce 30 novembre 2017, l’Université Catholique de Lyon accueillait la troisième édition de la Nuit de l’entreprise positive. Cette année, la soirée tournait autour de la thématique du numérique, avec une question cruciale : a-t-on encore besoin de leaders dans un monde digital ?

Pour la troisième année consécutive, environ 1000 dirigeants, entrepreneurs, étudiants ou curieux se sont rejoint à l’Université Catholique de Lyon pour la Nuit de l’entreprise positive.

Organisée par l’Institut français du leadership positif, celle-ci vise à réunir tous les acteurs du monde économique pour réfléchir ensemble aux solutions positives à apporter aux différents défis de l’entreprise du XXIème siècle.

Une thématique numérique

Cette année, la thématique de la soirée portait sur la révolution numérique, autour d’une question : a-t-on encore besoin de leaders dans un monde digital ? Découpée en trois grandes conférences, la soirée visait à faire intervenir des intervenants de renom pour partager leur expérience sur cette thématique.

L’écrivain Marc Lévy (en duplex), le président du groupe Decitre Guillaume Decitre ou encore le président monde des ventes, du marketing & des opérations Microsoft Jean-Philippe Courtois faisaient notamment partie des nombreux speakers.

“Il y a une somme d’aspects positifs à cette révolution digitale, qui est incontestable et incontestée”, a notamment commenté Marc Lévy, en duplex depuis son appartement new yorkais, avant de parler de certains problèmes comme le manque de réaction face au désastre environnemental ou l’arrivée au pouvoir de Donald Trump.

“Il faut diriger par l’exemple. Dans mon métier, je ne suis pas seulement manager, je suis manutentionnaire, acheteuse, psychologue et bien d’autres choses”, a confié Jade Le Maître, co-fondatrice de Hease Robotics.

La soirée s’est terminée aux alentours de 23h, après d’intenses débats et réflexion sur le leadership positif et la la révolution numérique.