Toute l’actualité Lyon Entreprises

Ouverture en février 2021 : OL Vallée à Décines accueillera 17 nouvelles enseignes dont de nombreuses régionales,  l’Appart Fitness, Exalto, Ninkasi ou Hénon…

Pendant le confinement n° 2, les travaux continuent… D’ici un peu plus de deux mois, le Groupama Stadium verra se greffer son plus important équipement ludique et sportif, baptisé OL Valley puisqu’il comprendra pas moins de dix-sept enseignes dont certaines bien connues et régionales, consacrées en cohérence avec le site, au sport indoor, mais aussi, de manière importante, à la restauration.

Le nouveau pôle de loisirs de 23 250 m2, annoncé dès le début du projet, dont l’aménagement est actuellement en cours d’achèvement, ouvrira bien ses portes au public en février prochain, malgré les aléas dûs à la pandémie. C’est ce que vient d’annoncer l’Olympique Lyonnais.

Ce site ouvert 365 jours par an à l’est de la Métropole Lyonnaise vise le public le plus large possible pour être en phase avec son objectif, une fois que l’on pourra à nouveau circuler librement : 4 millions de visiteurs à l’horizon 2024 !

Pas moins de dix-sept enseignes nouvelles vont apparaître dans le paysage décinois, combinant à la fois, loisirs récréatifs, sportifs et culturels ainsi qu’une importante offre de restauration de proximité , via des milliers de couverts à destination des riverains et visiteurs.

Deux mille emplois générés

Selon OL Groupe, “la mise en œuvre de ce nouveau lieu de vie unique dans la métropole lyonnaise devrait générer au total plus de 2 000 emplois durant la phase de construction des diverses activités et pérenniser près de 2 250 emplois en phase d’exploitation ; cependant, hors Arena et évènements au sein du stade.”

Et de préciser qu’à terme, “ OL Vallée devrait générer plus de 3 000 emplois les jours d’événements grand public.”

Il s’agit donc d’un pôle de loisirs, mais aussi sportif dans la mesure où s’ajouteront au sein d’OL Valley la future All In Academy de tennis de Jo-Wilfried Tsonga et Thierry Ascione. Cerise sur le gâteau, en 2023 l’Arena de plus de 15 000 places créée en partenariat avec l’Asvel de Tony Parker, sera sorti de terre.

Huit nouvelles enseignes sportives et de loisirs

L’Appart Fitness dont le siège est basé à Lyon a au sein d’OL Valley un projet ambitieux, en l’occurrence un complexe multisports de 2600 m2 avec piscine, fitness, biking, cardio, musculation, sports de combat, aquabike, yoga, pilates, danse, cross-training, haltérophilie.

Le plus grand bowling de la région Auvergne Rhône Alpes sera situé près du Groupama stadium : il proposera 32 pistes ; mais aussi un mini-golf indoor « Black and Light » de 12 trous ; mais encore des billards, baby-foot, air-hockey, le tout déployé sur 3 500 m².

Autre innovation unique dans la région : une piscine à surf : “City Surf Park” : ses promoteurs assurent qu’il s’agira là de “ la plus grande vague de surf indoor d’Europe”. Au programme, du surf bien entendu, mais également un restaurant, un beachbar, un surf shop, une scène ainsi que différents espaces événementiels…

Exalto, une autre société lyonnaise spécialisée dans les loisirs indoor y ouvrira un multiplexe qui proposera trois activités sur 3 500m² : un espace trampoline interactif, AirWarrior, un gonflable géant version Parcours Ninja et Prison Island, un mélange entre un escape game et un jeu d’aventure se déroulant dans un fameux Fort…

On y trouvera aussi du foot indoor, sous la marque “ Five OL” : un complexe sportif indoor offrant 4 terrains Foot 5 et 1 futsal, un sports bar convivial, une salle esport et une terrasse de 700 m2 ouverte sur le Groupama Stadium. Un lieu notamment dédié aux entreprises à travers des propositions de team building

Sous l’appellation “All In Padel “, on y trouvera aussi la nouvelle structure indoor initiée par Jo-Wilfried Tsonga et Anthony Lopes qui proposeront 6 terrains de Padel, un sport de raquettes dérivé du tennis, et deux de badminton, un espace loisirs de 100 m² (tennis de table, baby-foot…), un espace bar & snacking ainsi qu’un pro-shop spécialisé.

Théâtre à l’Ouest : OL Valley sera multi-genres puisqu’on y trouvera aussi une salle de café-théâtre dédiée à l’offre culturelle. Elle programmera des spectacles et artistes locaux, mais aussi des concours d’improvisations.

La réalité virtuelle sera aussi présente à travers “Vortex” : en solo ou en équipe, en mission ou en free roaming…

Neuf concepts de restauration…

Toutes ces activités sportives ou ludiques devraient donner faim à leurs pratiquants : d’où également une importante offre de restauration qui sera proposée sur ce site : OL Valley va accueillir neuf enseignes…

Il n’était pas imaginable que le Lyonnais Ninkasi ne soit pas présent sur le site. Il y mixera comme à l’ordinaire bière, musique et burger. De nombreuses soirées musicales en perspective grâce à une équipe de treize producteurs partenaires.

Brut Butcher : encore une enseigne locale, spécialiste de la viande qui proposera burgers et spécialités à base de produits frais.

Au fût et à mesure  : un concept qui sera décliné à travers une expérience de dégustation où chacun est son propre barman.

American City proposera des plats américains typiques et variés confectionnés sur place à base de produits locaux et régionaux.

On y trouvera également un pub anglais : Garisson Tavern & UNI, mais façon années 20. Il ouvrira ses portes à côté de UNI, la nouvelle brasserie Lyonnaise.

Au chapitre cuisine du monde : “O Planète”, un concept de cuisine asiatique mêlant spécialités vietnamiennes, chinoises, japonaises ou coréennes, à travers des woks, planchas, un buffet à volonté et un service traiteur.

B Chef  : bagels, burgers, salade bowls, pâtisseries et boissons chaudes à toute heure de la journée.

Salad’Rit : un bar à salade, planchas et grillades et bar à desserts.

Et enfin, Maison Hénon : le célèbre boulanger lyonnais y dévoilera son tout nouveau concept de boulangerie.

On l’aura constaté avec cette longue liste : la stratégie de diversification voulue par Jean-Michel Aulas atteint là son maximum. “OL Valley” devrait contribuer à la machine à cash que constituent tous les équipements développés autour du stade qui permettent de déconnecter en partie le chiffre d’affaires d’OL Groupe, la société cotée en Bourse, des résultats sportifs des deux équipes majeures, masculine et féminine.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail