Toute l’actualité Lyon Entreprises

Deuxième Groupe hôtelier lyonnais derrière Accor, le Métropole dirigé par Eric Georgi prévoit de sortir deux nouveaux hôtels de terre d’ici deux ans : l’un à Genas et l’autre dans le quartier de Lyon-Vaise. Dans le même temps, il développe un site Internet de réservation hôtelière qui veut, toutes proportions gardées concurrencer Booking.com et prévoit de doubler la mise avec un site similaire dédié aux restaurants…

Discrètement, à la lyonnaise donc, mais avec constance, Eric Giorgi, le Pdg du Groupe hôtelier Métropole, continue de tisser patiemment sa toile.

Cela se sait peu, mais avec cinq hôtels, de trois à cinq étoiles, quatre restaurants, 3 000 m2 de spas, 250 salariés et 25 millions de chiffre d’affaires en 2013, Métropole est le deuxième groupe hôtelier à Lyon, derrière le groupe Accor, l’incontestable n°1.

Après l’Hôtel des congrès construit en 1979, face au parc de la Tête d’or, puis l’hôtel Lyon-Métropole qui a donné son nom au groupe en 1983, la construction du fleuron du Groupe, la Villa Florentine doté de cinq étoiles, en 1993, puis le Lyon-Ouest à Vaise et une résidence hôtelière en 2012, Eric Giorgi s’apprête à planter le drapeau de son groupe sur deux nouveaux sites de l’agglomération lyonnaise.

Un hôtel à Genas ciblant les exposants d’Eurexpo

Le premier doit sortir de terre à Genas dans la banlieue est de Lyon, en avril/mai 2015. Classé trois étoiles, cet établissement sera édifié près d’Eurexpo, ciblant expressément les exposants du parc d’exposition, avec systèmes de navettes à la clef pendant les salons, avec espace spa et de détente.

Il s’agit d’un hôtel de 105 chambres, baptisé ParKest représentant un investissement de l’ordre de 8 millions d’euros.

 Cet établissement offrira également les services d’un restaurant italien baptisé « Quai 50 » offrant 120 couverts avec terrasse qui assure-t-on au sein du groupe Métropole, « proposera tous les jours de la semaine un choix de plats raffinés, faits maison, à base de produits frais en provenance directe d’Italie ». Un atelier sera également conçu pour fabriquer sur place les pâtes. On y trouvera enfin un bar.

Comme c’est le cas désormais pour tout nouvel établissement hôtelier, cet hôtel offrira également des salons pour les séminaires et réunion d’entreprises : trois au total. Ils seront modulables.

Un nouvel hôtel d’une centaine de chambres à Lyon-Vaise

Le second hôtel projeté verra le jour en 2017 dans le quartier de Vaise, non loin du Lyon Ouest appartenant déjà au groupe. Doté de trois étoiles, lui aussi, il comprendra une centaine de chambres et d’un restaurant sur le thème de la viande.

Pourquoi un nouvel hôtel à Vaise ? Pour Eric Georgi, « ce quartier en plein développement n’est pas encore saturé en matière de chambres d’hôtel. Le prix moyen qui sera demandé, de l’ordre de 100 à 110 euros est tout à fait adapté à la clientèle affaires et de particuliers à laquelle nous entendons nous adresser. »

Le chantier devrait démarrer en septembre 2015. Un investissement, comme le précédent projet, de l’ordre de 8 millions d’euros financé sur fonds propres et par emprunt.

N’est-il pas suicidaire de créer deux nouveaux hôtels à Lyon, à l’heure où la profession se plaint de la baisse de son revenu par chambre (RevPar), la croissance de la construction de nouvelles chambres d’hôtels et de résidences hôtelières s’avérant plus rapide que celle du marché ? En mai, la baisse de fréquentation des hôtels du Grand Lyon a encore atteint 2,3 %.

Pas de crainte pour Eric Giorgi : « Je suis optimiste sur l’avenir du marché à Lyon. Je suis persuadé que le trois étoiles est la formule la plus adaptée à la demande de la clientèle. »

Mais ensuite, lorsque ses deux nouveaux hôtels auront ouvert leurs portes ? « J’estime, avec 700 chambres et 300 salariés et de 35 à 36 millions d’euros de chiffre d’affaires, que nous aurons la taille critique. Notre groupe ne devrait plus alors construire de nouveaux établissements », assure Eric Giorgi.

Reste à savoir si la vérité du jour sera aussi celle de demain…

Après « hotelavecvue.com » : « restaurantavecvue.com »…

En attendant, le patron du Groupe Métropole se développe aussi sur la Toile. L’intuition d’un site de réservation hôtelière axé exclusivement sur la qualité du panorama offert, « hôtelsavecvue.com » semble avoir été la bonne.

Le site qui a nécessité 30 000 euros d’investissement et emploie pour l’heure quatre personnes, ne cesse de grossir. Il comptera près de deux cents hôtel à la fin de cette année.

Il possède d’ailleurs une grande marge de développement estime Eric Georgi : « Il existe, sur les 5 à 6 millions d’hôtels qui couvrent la surface de la planète, environ 500 000 qui offrent des vues intéressantes… »

Le site est en tout cas apprécié des hôteliers pour qui l’abonnement ne représente qu’un forfait annuel, vite rentabilisé, de 900 à 1 800 euros, en fonction du nombre d’étoiles de l’hôtel.

Ce développement a amené Eric Georgi à prolonger son concept vers les restaurants : « Je viens de déposer le site « restaurantsavecvue.com », explique Eric Giorgi avec le sourire du chef d’entreprise pour qui tout semble réussir…