Toute l’actualité Lyon Entreprises

Il existe une bonne dizaine de manières de produire de l’électricité verte. Une nouvelle vient de voir le jour : des hydroliennes immergées dans un fleuve, en l’occurrence le Rhône, à hauteur de Caluire dans la Métropole lyonnaise. Une première mondiale…

 Le premier parc d’hydroliennes fluviales au monde vient d’être inauguré.

 Le lit du Rhône accueille ainsi quatre hydroliennes immergées à Caluire. D’une puissance de 320 Kw, ce parc produit de l’électricité apte à assurer les besoins de 500 foyers par an (hors chauffage).

 Cette installation qui fait suite à un appel à projet de Voies Navigables de France est amarrée dans le lit du Rhône, une zone non navigable où la vitesse du courant est idéale pour produire une électricité verte, au fil de l’eau.

 Autre intérêt de cette première ferme hydrolienne : elle est économique. Aucune chute d’eau n’est nécessaire, nul besoin de travaux de génie civil pour les implanter. De surcroît, l’installation est sans danger pour la faune et la flore.

 C’est la société HydroQuest, basée à Grenoble qui a mené à bien l’ingénierie de ce projet. Une société qui développe également une hydrolienne marine.

 Les hydroliennes ont été construites par le chantier naval CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), à Cherbourg.

 C’est enfin Hydrowatt, la division hydroélectrique du groupe UNITe, basé à Lyon, qui exploite ce parc hydrolien.

 Ces trois entreprises s’étaient regroupé au sein d’un groupement qui a investi un total de 1,7 million d’euros pour construire cette ferme hydrolienne qui a bénéficié d’une subvention de 650 000 euros des fonds européens du Feder gérés par la région Auvergne-Rhône-Alpes.