Toute l’actualité Lyon Entreprises

Depuis début avril, le cabinet de transition managériale X-PM s’est installé à Lyon pour augmenter sa proximité auprès des entreprises régionales qui sont dans le besoin de recrutement d’un manager. Que ce soit dans le cadre d’un plan de transformation de l’entreprise ou en raison d’une indisponibilité du manager précédent, X-PM se veut comme un cabinet efficace pour aider ces entreprises.

L’entreprise X-PM, installée à Lyon depuis début avril, se veut comme le cabinet premium de référence dans la région concernant le management de transition. Cette activité consiste à aider une entreprise qui éprouverait des difficultés liées à l’absence de manager ou qui chercherait un plan de transformation. X-PM essaye de trouver des personnes qualifiées pour assumer les responsabilités de ce poste, quelqu’un qui connaît le métier et le territoire. 

Un cabinet qui se veut efficace et à proximité des entreprises de la région

Il y a deux cas de figure où une entreprise pourrait nécessiter d’une transition managériale, soit elle souhaite réadapter son mode de fonctionnement, soit le dirigeant est indisponible, en raison d’une maladie dans la plupart des cas. Le manager est mis en place pendant une période de 10 mois minimum.

X-PM se veut comme un cabinet réactif, la société se donne un délai de dix jours pour trouver le manager de transition. Le cabinet souhaite montrer que sa force repose dans la rapidité à trouver une solution pour les entreprises ayant besoin de recruter un manager afin de leur éviter une contrainte significative car ce type de recrutement peut prendre entre 4 et 6 mois.

Guillaume de Saignes, directeur associé de X-PM a confié contacter de nombreuses personnes travaillant dans tous les secteurs d’activités qui sont jugées qualifiés pour assumer les postes de manager proposés par sa société. Selon lui, X-PM peut atteindre une liste de plus de 8000 candidats potentiels pour remplir les 150 missions annuelles proposées par le cabinet.

La société travaille le plus souvent avec des ETI, celles-ci représentent la plus grande part de la clientèle de X-PM. En revanche, X-PM travaille peu avec les PME et les TPE car le cabinet juge que ses services sont plus difficilement adaptés plus l’effectif d’une entreprise est un moins grand nombre.

Guillaume de Saignes explique qu’il y a plusieurs raisons pour laquelle l’ouverture d’un cabinet à Lyon s’est faite en avril. L’une de ses raisons est un suivi des missions au niveau régional qui soit plus aigu, une autre est celle de se rapprocher d’autres grandes villes de la région comme Grenoble, Chambéry, Clermont-Ferrand ou même Genève. La société explique également vouloir assurer un meilleur traitement auprès des ETI régionales.

La transition managériale, un business qui a changé d’image

En tentant d’illustrer le management de transition, Guillaume de Saignes a parlé d’une situation survenue dans une entreprise pharmaceutique basée en Inde. L’entreprise en question perdait de l’argent et X-PM a envoyé une personne qui avait une connaissance approfondie du secteur d’activité de la pharmacologie et qui était familier de la culture du pays. X-PM est d’ailleurs connu dans le milieu pour sa portée à l’international, près d’un quart des missions proposées aux managers sont à l’étranger, l’entreprise est présente dans 19 pays.

Il y a plus d’une dizaine d’années, le management de transition avait une image qui faisait douter une partie des observateurs qui pouvaient le juger comme n’étant pas nécessaire. C’est depuis la crise de 2008 que plusieurs entreprises se sont tournées vers ce type de solution et que l’activité a commencé à devenir recommandée. Cependant, la France est considérablement en retard dans ce type de pratique par rapport à des pays comme l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas où les entreprises ont près de 10 fois plus recours à ce type de cabinet.

Il reste à avoir si le cabinet aura le succès qu’il recherche au niveau régional. L’évolution de X-PM ressemble à la progression de l’image du management de transition, en effet l’entreprise réalise chaque année plus de 20% de croissance, et ce depuis 5 ans. L’objectif de cette installation à Lyon est de contribuer à la croissance d’un chiffre d’affaires qui est aujourd’hui de 23 millions d’euros.