Toute l’actualité Lyon Entreprises

bioMérieux peut utiliser en urgence son dernier test  pour détecter le Covid-19

Ce test permet de détecter le Covid-19 en 45 minutes après deux minutes de manipulation. Pour l’heure, ils sont fabriqués par la société lyonnaise appartenant à la galaxie Mérieux, à Salt-Lake-City, aux Etats-Unis, dans attente d’une autorisation pour les exporter en Europe et en France.

bioMérieux, le spécialiste lyonnais du diagnostic in vitro, annonce que sa filiale spécialisée dans les tests syndromiques des maladies infectieuses, BioFire Diagnostics, a reçu l’autorisation d’utilisation en urgence (EUA – Emergency Use Authorization) de la Food and Drug Administration américaine pour son panel de tests BIOFIRE RP2.1.

Ce test inclut 22 pathogènes responsables d’infections respiratoires, dont le SARS-CoV-2 responsable de la maladie Covid-19.

« L’inclusion du SARS-CoV-2 dans le panel BIOFIRE RP2.1 permet aux professionnels de santé d’identifier rapidement et en un seul test, les patients atteints d’un pathogène respiratoire courant, ainsi que ceux atteints du Covid-19 », explique bioMérieux.

Il détecte le Covid-19 en 45 minutes seulement à partir d’un prélèvement nasopharyngé réalisé avec un écouvillon. Ce test est très simple d’utilisation et fonctionne avec les systèmes totalement automatisés.

Autre avantage : il ne nécessite que deux minutes de manipulation.

bioMérieux explique qu’il “déploie actuellement tous les moyens nécessaires pour augmenter la production de ces tests dans ses sites à Salt Lake City (Utah, États-Unis)”

A quand, en France ?

Les kits seront disponibles aux États-Unis dans le cadre de l’EUA ainsi qu’à l’international quand les autorités réglementaires le permettront.

« Dans un contexte de forte demande pour les tests de diagnostic du COVID-19, bioMérieux prévoit d’augmenter progressivement les niveaux de stocks nécessaires pour répondre aux besoins de milliers de laboratoires et professionnels de santé utilisant les près de 12 000 systèmes, installés dans le monde. »

Centre de préférences de confidentialité