Toute l’actualité Lyon Entreprises

La valeur de la semaine : la biotech lyonnaise Erytech flambe en Bourse, + 28 %

La biotech lyonnaise Erytech a flambé de 28 % à 10,94 euros , le 28 avril (+ 37 % depuis le 1er janvier). Et ce, dans une Bourse plutôt mal en point.

Sa capitalisation a été multipliée par plus de deux en quelques jours à 196 millions d’euros !

Et pourtant, là, rien à voir, avec le Covid-19, mais avec une pathologie aussi peu sympathique et toute aussi inquiétante, le cancer du pancréas, l’un des plus difficiles à guérir.

Cette société biopharmaceutique de stade clinique développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges.

Une technologie qu’elle développe pour mettre au point différents traitements.

A l’origine de ce mouvement de Bourse d’Erytech, la désignation “Fast Track” de la FDA (Food an Drug Administration) américaine pour son « eryaspase », son traitement de seconde ligne du cancer du pancréas.

Dans la seconde partie de son étude de phase 2, ce traitement eryaspase a en effet montré une amélioration significative de la survie des patients testés.

Dans l’ensemble, le traitement est bien toléré et a montré un profil de sécurité comparable à celui de la chimiothérapie standard.

La désignation “Fast Track” souligne le besoin urgent de nouvelles options thérapeutiques potentielles pour le traitement de patients atteints d’un cancer du pancréas métastatique, quatrième cause de mort par cancer aux États-Unis.

Ce programme est conçu pour faciliter le développement clinique et accélérer l’examen d’un nouveau médicament, seul ou en combinaison avec d’autres médicaments, afin de traiter des affections graves et susceptibles de répondre à des besoins médicaux non satisfaits.

L’objectif est d’accélérer la mise à disposition de nouvelles options thérapeutiques pour les patients qui en ont besoin.

Centre de préférences de confidentialité