Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le robot-voiturier de Saint-Exupéry va  à être étendu à un parking de 2 000 places

Assurément le concept plaît par son efficacité et le gain de places de parking qu’il offre (près de 50 % !).

Après une expérimentation réussie sur 500 places depuis plus d’un an, le système de parking robotisé extérieur développé par Stanley Robotics et VinciAirports à l’aéroport de Lyon, connaît une nouvelle phase de déploiement.

Sur la base d’un accord qui vient d’être conclu entre les deux partenaires, ce parking très innovant va être étendu à 2 000 places à l’été 2020.

Initiative originale au niveau mondial, le premier parking extérieur entièrement géré par des robots, continue de se déployer à l’aéroport de Lyon, et va ainsi passer de 500 places en exploitation à 2 000.

Il sera alors opéré par 7 robots autonomes fonctionnant en simultané et 28 boxes permettront d’accueillir et de restituer les véhicules.

Le partenariat entre Stanley Robotics et Vinci Airports, qui date de 2017, a pour objectif à terme de s’étendre sur plus de 6 000 places.

Avec ce système de robot-voiturier, plus de perte de temps pour chercher une place disponible ou retrouver son véhicule.

Après avoir réservé en quelques clics sa place de parking sur le site de Lyon Aéroport, le passager dépose son véhicule dans un box dédié, pour ensuite rejoindre les terminaux via la navette située à proximité immédiate.

Le robot-voiturier vient alors prendre en charge la voiture, pour la stationner sur le parking sécurisé.

A son retour, le passager récupère son véhicule disponible dans l’un des boxes.

Avantage de ce robot-voiturier : il limite les émissions de CO2 en supprimant la circulation des véhicules des passagers qui cherchent une place sur les aires de stationnement. Les robots utilisés fonctionnent avec un moteur électrique qui n’émet pas de CO2.

On estime ainsi que sur une année, et pour 2 000 places, l’émission d’environ 100 tonnes de CO2 sera évitée.

Ce service a séduit 8 000 utilisateurs depuis son ouverture.

Centre de préférences de confidentialité